SOURD

Monica Fecke via Getty Images

« Nouvelle ouïe, nouvelle vie »

Il n'y a pas d'âge pour retrouver une qualité de vie et s'épanouir pleinement. Aujourd'hui à la retraite, je suis plus actif que jamais et je donne à mon prochain par l'entremise de projets humanitaires que je mène d'un bout à l'autre du globe. Ces accomplissements n'eurent été possibles si je n'avais choisi de recevoir un implant cochléaire en 2010, à l'âge de 64 ans.