Société Québécoise

David Kirouac

Sugar Sammy a un émule sur le web

Lors du dernier épisode de controverse suscitée par l'humoriste Sugar Sammy, en regard de sa publicité mettant en cause l'OQLF, Debut Aout a été particulièrement actif dans la défense de ce dernier. Pour deux articles du Journal parus le 25 novembre et le 5 décembre, il a émis 16 commentaires, dont en voici quelques-uns.
Paul Bradbury via Getty Images

Le coût du dépendantisme

Avec des adversaires sur tous les fronts, le mouvement indépendantiste, le Québec a besoin d'être fort, a besoin de se faire entendre. Face à l'indifférence des conservateurs et à la complicité du NPD et des libéraux, il nous faut des femmes et des hommes pour qui c'est le Québec d'abord, le Québec tout le temps.
Getty

Je me souviendrai - Bochra Manaï

Je me souviendrai de cette fuite qui s'est propagée comme un poison à partir du mois d'août 2013. De ces chuchotements qui promettaient l'importance de la laïcité. Je me souviendrai de toutes ces envolées qui utilisaient le droit des femmes comme on utilise un mouchoir. Je me souviendrai de toutes ces mains tendues, de ces oreilles prêtes à écouter qui n'ont reçu que mépris, entêtement et jusqu'au-boutisme électoral.
Shutterstock

Les élections et la bonne Gouvernance - Michel Pagé

Il est plus que temps de préciser certaines remises en question du modèle de l'État-providence légaliste et interventionniste qui mène inéluctablement à des impasses, impasses de plus en plus décriées unanimement par des autorités ou des personnalités en matière économique ( des études récentes, la sortie de l'honorable Jacques Parizeau, la position des lucides, etc. ).
AP

La violence ordinaire

Nous soulignons la Journée nationale de commémoration contre la violence faite aux femmes en mémoire du meurtre de 14 jeunes femmes survenu à l'École Polytechnique de Montréal, le 6 décembre 1989. Ce geste de violence sexiste a poussé notre société à dénoncer le phénomène de la violence envers les femmes.
Shutterstock

La tentation féministe - Philippe Labrecque

Comment expliquer une telle ardeur des féministes occidentaux dans une société qu'on peut objectivement décrire comme profondément transformée par le féminisme et les valeurs progressistes depuis les années soixante ? J'explique ce phénomène par ce que j'appelle la tentation féministe. Cette même tentation pourrait s'appliquer aux progressistes et à ce qui reste de marxistes de nos jours.
Shutterstock

Si nous changions de valeurs? - Lydie Coupé

Le débat sur la charte a provoqué de nombreux dérapages. Ces manques de retenue et de respect envers les idées des autres sont pas mal déconcertants et surtout dérangeants. À mon avis, la faute est imputable en partie à l'utilisation grandissante des réseaux sociaux qui permettent à certains internautes de ne pas être redevables de leurs actes.
Shutterstock

Assez de discussions, à quand un projet commun pour Montréal?

Où va-t-on exactement? Il est incompréhensible qu'un représentant de l'OQLF fronce les sourcils pour le mot "pasta". C'est comme vouloir traduire "pizza" ou "Internet" en français. D'autres réglementations sont tout aussi absurdes et montrent le décalage entre le Québec et le reste du monde, comme la nécessité pour tout concours de s'enregistrer à la Régie des Jeux et de payer des droits. À cause de cette exigence, les Québécois sont exclus d'office de compétitions prestigieuses comme le "Google Code Jam 2013", dans la même catégorie que les Nord-Coréens ou les Cubains.