Slidepollajax

CP

Proposer une utopie

Pour sauver la planète, il faut sortir du capitalisme, en reconstruisant une société où l'économie n'est pas reine mais outil, où la coopération l'emporte sur la compétition, où le bien commun prévaut sur le profit. C'est malheureusement le chemin inverse qu'a pris par le gouverneur Harper avec la loi C-38.
Getty Images

1000 voix pour la Terre

À l'occasion du Sommet de Rio, et suite à la publication de mon livre Une Voix pour la Terre, la Fondation David Suzuki a invité ses supporteurs à donner la parole à la Terre en moins de 25 mots. Un recueil de ces 1000 courtes phrases sera transmis au premier ministre Harper cette semaine. Les meilleures d'entre elles nous ont aussi permis d'écrire ce texte.
Getty Images

Le crime de lèse-majesté

Stephen Harper ne se donne même plus la peine de cacher son jeu. Après avoir aboli à Pêches et Océans les postes liés à la recherche sur la toxicité des hydrocarbures en milieu aquatique, après avoir dissous la Table ronde nationale sur l'environnement et l'économie, le premier ministre compte museler toutes les voix qui s'opposent à ce qu'il présente comme « la volonté des Canadiens ».
CP

Qui mène la barque au Québec ?

Le Québec est mené par des hors-la-loi. Je ne parle pas de John James Charest et ses Libéraux. Je parle des individus et organisations qui ont proféré des menaces de sabotage envers le Grand Prix du Canada. Et de ceux pour qui la désobéissance civile est un droit fondamental. Ce sont eux qui mènent la province, actuellement.
DR

Elvis Presley en hologramme

TECHNOLOGIE - À l'instar du rappeur Tupac Shakur, dont l'hologramme a électrisé les foules au dernier festival de Coachella en Californie, Elvis Presley va revenir d'entre les morts sous forme "virtue...
PC

Ce qui se passe au Québec

La montée de lait actuelle s'inscrit dans une escalade de l'insatisfaction qui s'étire sur plusieurs années. Quelle que soit l'issue de la grève étudiante, la vague de changement qui s'est ébranlé ce printemps ne s'arrêtera pas de si tôt. Contre tout les préjugés, la jeunesse québécoise a accepté de jouer son rôle historique: défendre la justice sociale. Et nous sommes des centaines de milliers. Difficile de ne pas être optimiste. Billet publié sur LeMonde.fr