Service De Renseignement

alamy

Permis de torturer

OTTAWA - Le gouvernement Harper a autorisé le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) à utiliser des informations obtenues par la torture, si la sécurité du public est en cause.Cette dire...