SÉMINAIRE SAINT-ALPHONSE

Shutterstock

Les Allemands non plus ne savaient rien - Richard Marcotte

Le procès des Rédemptoristes pour des agressions sexuelles multiples au Séminaire Saint-Alphonse est maintenant entré dans la séquence de témoignages convoqués par la défense. Sans faire état de tous les propos qui ont été émis jusqu'ici, il est intéressant de se pencher sur les affirmations niant toutes connaissances ou tous soupçons de harcèlement ou d'agression sexuels.
Shutterstock Images LLC

Soutirer de l'argent aux Rédemptoristes?

Cette semaine, le procès des Rédemptoristes reprend avec les témoignages des experts. Ces derniers doivent aider le juge à se prononcer sur la pertinence d'imposer aux prêtres des réparations pécuniaires pour les sévices infligés par certains d'entre eux. Concurremment, il devra se pencher sur le bien-fondé d'une prescription qui s'appliquerait à cette cause.
Shutterstock

Des photos avec six pédophiles

Combien de personnes au Québec peuvent affirmer avoir des photos d'adolescence sur lesquelles figurent six pédophiles? Cette réflexion a surgi en regardant mes photos d'activités du Séminaire Saint-Alphonse de Sainte-Anne-de-Beaupré. Prises au tournant des années 60 et 70, celles-ci montrent, au milieu d'étudiants, deux pédophiles condamnés (Raymond-Marie Lavoie et Herman Cassistat), un prêtre dont le procès va bientôt commencer et trois autres dont les noms ont été plusieurs fois cités lors du procès des rédemptoristes.