Renseignement

Police au Québec: l'échec du renseignement

Alors que le FBI, Scotland Yard et la Police judiciaire française, dont la direction du renseignement, exigent des futurs membres et ce, depuis des lunes, l'école de droit pour faire partie de leur organisation, le Québec en grande partie à cause des syndicats de policiers, a choisi le modèle de l'école technique et d'une courte formation spécialisée à son école de police. Alors que les universitaires composent l'essentiel des troupes au sein des forces de l'ordre dans les grandes démocraties, nous avons choisi de traiter nos policiers comme de simples techniciens du recours à la force.
alamy

Permis de torturer

OTTAWA - Le gouvernement Harper a autorisé le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) à utiliser des informations obtenues par la torture, si la sécurité du public est en cause.Cette dire...