Recul

PC

Pauline Marois était-elle prête à devenir première ministre du Québec?

Les Québécois vont devoir endurer pendant encore quelques mois, l'incompétence et l'improvisation du gouvernement Marois. Cela a pris trente-cinq ans à Pauline Marois pour réaliser son rêve. Force est de constater qu'elle n'était pas encore prête pour assumer la plus haute fonction québécoise. En tout cas, il faut saluer la prudence de l'électorat québécois qui a refusé de donner une majorité au Parti québécois le 4 septembre dernier.
ap

Le chômage recule aux États-Unis

WASHINGTON - Le taux de chômage aux États-Unis a chuté pour un cinquième mois consécutif après un bond dans l'embauche en janvier. Il s'est établi à 8,3 pour cent, comparativement à 8,5 pour cent en d...