QUÉBEC POLITIQUE

Un choix de société?

Après une certaine accalmie dans le dossier du boycott étudiant, tout porte à croire que ce débat des plus polarisants sera ramené à l'avant-plan en raison d'une élection estivale. Selon moi, il y a un lot assez important d'aberrations qui ont circulé lors des derniers mois, mais par souci de temps je voudrais m'attarder à une expression qui me touche particulièrement à chaque fois que je l'entends: le choix de société.
Shutterstock

Pourquoi le débat gauche-droite est inutile

Le débat gauche-droite mène également à une dégradation du climat social : chaque côté se croit supérieur et accuse l'autre des pires crimes imaginables. Ainsi l'on compare Charest à Hitler, le SPVM au SS, Khadir à un dangereux islamiste, Gabriel Nadeau-Dubois à un agent communiste, etc. La droite croit disposer du monopole de la raison alors que la gauche croit détenir le monopole du cœur, menant à un usage abusif de rhétorique afin de convaincre la population que le Québec est sur le bord du gouffre.