Québec Élections

CP

L'art de la trappe

La trappe libérale comporte un mécanisme à deux coups: utiliser l'énergie de la révolte étudiante pour qu'elle se détruise elle-même, pour ensuite la transformer un appât destiné à attirer la population. Le premier coup est en marche. Le calendrier de reprise de la session d'hiver dans les CÉGEPS oblige les associations étudiantes à commencer la convocation des premières assemblées générales. Poursuite de la grève, trêve jusqu'au 5 septembre, reprise des cours afin de sauver la session, les alternatives sont rares et toutes risquées.
CP

Legault promet plus de soins à domicile

GRANBY, Qc - Il y aura plus d'inspecteurs de la langue sous un gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ), afin de s'assurer du respect de la loi 101, a promis le chef François Legault, qui ne c...
Shutterstock

Le patrimoine de la Révolution tranquille: un enjeu de la campagne électorale

Depuis quelques mois déjà, un phénomène pour le moins fascinant est en train de se produire sur Twitter. Ils sont plusieurs centaines d'utilisateurs à y évoquer le souvenir de la Grande Noirceur et de la Révolution tranquille. J'ai relevé à ce jour plus de 2 500 tweets qui traitent de l'une ou de l'autre, et ça ne tarit pas (là-dessus, voir mon compte Twitter: @alexturgeon). Aucun parti n'est épargné, les uns dénonçant la Grande Noirceur, ce moment de stagnation nationale, les autres se réclamant de la Révolution tranquille, comme moment d'affirmation nationale.
PC

Legault: éviter la perturbation

Pour réaliser son programme, François Legault aimerait bien jouir d'une majorité de sièges. Au lancement de la plateforme de son parti à Québec il a évoqué le fait que la meilleure façon de changer le modèle québécois c'est d'avoir «l'appui de la population». La CAQ a survécu aux 2 premières semaines de campagne électorale et, contrairement à ce que redoutaient certains caquistes, n'a pas été mise hors-jeu.
CP

Transaction Bell-Astral: La vitalité et l'avenir de la culture québécoise ne passent jamais par Toronto

Avec cette transaction, Bell, basée à Toronto, serait propriétaire de 8 des 10 chaînes spécialisées les plus populaires et, du coup, aura la capacité de dicter les conditions du marché publicitaire, ce qui aura un impact direct sur les revenus des télévisions généralistes québécoises, dont la SRC, TVA, Canal V et Télé-Québec. Bell pourra, de plus, offrir un éventail de contenu culturel non réglementé pour ses services de téléphonie mobile ou Internet au désavantage de ses concurrents québécois.

Taschereau a besoin d'un réel changement!

Voilà que - sondages à l'appui - la grande presse fait tout un plat de la CAQ et de sa possible percée durant cette première semaine de campagne, en s'extasiant devant l'effet d'entraînement de la candidature de Jacques Duscheneau. Devant tant de jugements admiratifs dans les médias, il faut mettre un bémol, car dans les faits le parti de François Legault appartient à ce qu'on appelle à Québec solidaire « les vieux partis ».

Campagne électorale: le PQ est en retard d'une guerre

On dit des militaires qu'ils font souvent l'erreur de se préparer à livrer la dernière guerre. Ils oublient les nouvelles conditions qui apparaissent et s'aperçoivent trop tard que leurs plans sont désuets quand le nouveau conflit arrive. C'est ce qui se produit actuellement au Parti québécois.
PC

Crédibilité des chefs: Aussant toujours le meneur, Marois s'accroche

Deuxième bulletin de campagne électorale pour les chefs des principaux partis politiques dans leur rôle de porte-parole, selon l'évaluation des facteurs de crédibilité. Jean-Martin Aussant garde la tête et Pauline Marois s'accroche. Malgré une bonne performance cette semaine, le chef de la Coalition avenir Québec, demeure encore, depuis le début de la campagne, le porte-parole le moins crédible.
PC

Analyse des publicités électorales

ANALYSE - Après 10 jours de campagne, les formations politiques ont présenté leurs premières publicités télévisées. Ces messages qui diffèrent autant dans la forme que dans le fond visent les indécis...
PC

Le PQ, mauvais départ

Le Parti québécois et Pauline Marois n'ont pas marqué beaucoup de points depuis le début de la campagne électorale. Le PQ n'a pas réussi à dicter l'agenda, bien qu'il forme l'opposition officielle et affronte un parti qui traîne 9 ans de pouvoir. Il s'est fait chiper en bonne partie le thème de l'intégrité et de la lutte à la corruption par l'entrée en scène tonitruante de Jacques Duchesneau à la CAQ.
PC

Quatre débats à la rescousse de la démocratie

En cette campagne estivale, en plus d'avoir droit à une joute électorale des plus imprévisibles, nous assistons aussi à une lutte entre la télévision publique (Radio-Canada et Télé-Québec) et la télé privée (TVA). Avec l'annonce d'un grand débat à quatre (ou cinq) chefs le 19 août sur les ondes de la télé publique et de trois face-à face entre les chefs des trois principaux partis du 20 au 22 août sur TVA, les Québécois pourront pour une fois tirer profit de cette bataille que se font les géants des médias depuis des années.
alamy

Les emplois verts pâles et verts foncés

La compagne électorale promet d'être captivante pour qui s'intéresse aux enjeux environnementaux. Après une première semaine, c'est sous l'angle des emplois verts que la question écologique a été posée. Alors que Jean Charest promettait jeudi dernier la création de 50 000 emplois verts dans un prochain mandat, Québec Solidaire affirmait hier en attendre 166 000 de la mise en œuvre de son Plan vert pour l'économie. Mais au-delà des différences de chiffres, la question qui se pose est la suivante: qu'est-ce qu'un emploi vert?
PC

PQ, PLQ, CAQ: analyse des stratégies électorales

La semaine ne fut pas parfaite pour Pauline Marois et son équipe. L'attaque personnelle de Gilles Duceppe à l'endroit d'Amir Khadir était revancharde et mal avisée, ce que même les adversaires les plus virulents de la « gogauche » ont trouvé déplacé. Sans être directement lié au PQ, ce dérapage pourrait avoir un impact sur les électeurs qui hésitent encore entre le PQ et QS. Même si madame Marois a déclaré qu'elle n'endossait pas les propos de Duceppe, sa réponse manquait de fermeté et surtout de finesse.
PC

Nadeau-Dubois: une démission à point nommé

En pleine saison électorale, Nadeau-Dubois quitte donc le devant de la scène et je dois dire que c'est tant mieux! Après avoir été outrageusement diabolisé par le gouvernement Charest, ce qu'il déplore à juste titre, Nadeau-Dubois vient de retirer une carte importante d'entre les mains du premier ministre: en s'évacuant du débat public, il vient peut-être de poser le geste le plus habile (sans le vouloir?) de cette jeune campagne électorale.
Alamy

Élections: Les enjeux environnementaux de la campagne

La campagne électorale tourne déjà à plein régime et les thèmes de l'intégrité et de la corruption, des droits de scolarité et de l'économie en occupent le premier plan. Derrière ces grandes lignes de force électorales se profilent également des enjeux environnementaux qui ont commencé à faire parler d'eux dans la campagne. En voici un aperçu.
CP

Donnons au Parti Québécois le mandat de faire respecter le Québec

Nous sommes un peuple attaché à ce que nous avons construit ici en Amérique depuis 400 ans : une société originale, unique, ni meilleure ni pire que les autres, juste différente. Et cette différence est précieuse : nous en sommes fiers. Le respect de nos valeurs, de notre identité, de ce que j'appellerais « l'âme québécoise », est d'autant plus important qu'il y a présentement à Ottawa un premier ministre qui ne nous respecte pas, qui ne respecte pas la nation québécoise.
PC

Sondage: la CAQ en hausse

La Coaltiion Avenir du Québec fait le plein d'intentions de vote avec l'arrivée de l'ancien chef de l'Unité anticollusion Jacques Duchesneau. Un sondage Forum Poll réalisé lundi et publié dans le Nati...