QUÉBEC ÉLECTIONS

Klaus Lang via Getty Images

Sommes-nous prêts à entendre la vérité sur le Québec? - Jean-Nicolas Gagné

Vous vous souvenez de cette célèbre phrase que Jean Charest prononçait ad nauseam en 2003 lors de la campagne électorale qui le mena au pouvoir? C'était il y a 10 ans à peine. La plupart des analystes avaient rigolé de ce slogan électoral bidon. Jean Charest promettait 27% de baisse d'impôt et pendant ce temps, son opposant Bernard Landry faisait une campagne électorale en promettant la semaine de quatre jours...
Getty Images

Une femme première ministre, oui. Des femmes au pouvoir encore mieux!

Des femmes qui ont brigué les suffrages et qui ont réussi à se hisser au poste de premières ministres ou de présidentes se comptent désormais par dizaines, dans le monde. Depuis une quarantaine d'années en effet, les pratiques d'action positive en faveur d'une meilleure représentation des femmes en politique se sont répandues. Même si nous sommes loin de la parité femmes-hommes en politique, force est de constater que la présence de femmes à la tête de pays, petits et grands, a contribué à changer la donne durant cette période.
alamy

Anglos/francos à Montréal: la vraie réalité. Au quotidien.

Toute cette escalade dans les blâmes et les accusations entre anglophones et francophones est en train de complètement occulter les vrais aspects de Montréal dont, déjà, on ne parle pas assez. Les opinions les plus extrêmes, les groupes de pression et les gens qui ont un agenda à faire avancer prennent tout l'espace, et on oublie ce que signifie vraiment la vie dans cette ville où se côtoient depuis longtemps deux grandes langues et deux grandes cultures, et où les gens sont, à la base, foncièrement ouverts et tolérants.
PC

Si rien n'est fait, il y aura sans doute d'autres dérapages

Ce clivage linguistique est la résultante de la mise en concurrence progressive de deux communautés linguistiques et culturelles dans la région de Montréal. En effet, après l'échec référendaire s'est opérée une mise en concurrence entre les deux groupes linguistiques francophones et anglophones. Depuis le discours de Lucien Bouchard au Centaur, mais particulièrement depuis le règne de Jean Charest en 2003, la communauté anglophone est en pleine expansion dans la région de Montréal et recrute constamment de nouveaux membres venant du Canada, des Etats-Unis et de l'immigration internationale.