PROJET DE LOI 14

Flickr

Les six prochaines semaines parlementaires...

Il y a tellement de législations n'ayant pas franchi la moitié du chemin parlementaire qu'il convient de se demander où tout cela va nous mener. Je ne connais pas les objectifs législatifs que pourrait avoir fixés le gouvernement du Parti québécois, mais je me pose plusieurs questions face au rythme actuel d'avancement des travaux à l'Assemblée nationale. Les six prochaines semaines qui s'en viennent doivent être mieux gérées par le gouvernement que les précédentes. Le temps presse, il me semble...
Radio-Canada.ca

La CAQ, entre opportunisme et responsabilité

Malgré l'importance de prendre une décision responsable dans le dossier linguistique, la CAQ semble plutôt s'affairer à des calculs politiques.Plus particulièrement, elle semble tomber dans le même panneau que l'ADQ de Mario Dumont de 2007. En posant des objections sur tout, en n'appuyant rien, mais en se disant tout de même «ouverte», la Coalition prolonge inutilement le suspense.
CP

L'appui au projet de loi 14, une question de principe

Philippe Couillard et Marc Tanguay, respectivement chef du PLQ et porte-parole de l'opposition officielle pour la Charte de la langue française, ont fait paraître mardi dernier sur le Huffington Post Québec un texte qui expliquait leur opposition «par principe» au projet de loi 14. Soit les raisons pour lesquelles ils voteront contre celui-ci. Puisque je ne peux les laisser sans réplique, j'entends affirmer sans détour l'appui inconditionnel que je confère à ce projet de loi.
Agence QMI

La valse-hésitation de la CAQ

La CAQ vient d'annoncer qu'elle votera en faveur du projet de loi 14 en première lecture. Son communiqué montre à quel point une « coalition » de fédéralistes et d'indépendantistes doit se contorsionner pour en arriver à justifier l'injustifiable simplement pour « gagner » des points politiques. La réalité, c'est que la philosophie politique de la CAQ est fondée sur le « pragmatisme », c'est-à-dire l'opportunisme politique.
Shutterstock

Le Projet de loi 14 est loin d'être adopté

Dans sa forme actuelle, le Projet de loi qui vise à modifier la Charte de la langue française n'a aucun avenir. La formation politique pour laquelle je travaille et milite va consentir à ce qu'il soit bientôt étudié "article par article", mais de mon point de vue, l'obstination idéologique des deux vieux partis risque d'entraîner le Projet de loi 14 dans une spirale de procédures.
Getty Images

Loi 101: Québec invité à faire pire que Trudeau en 1982

Proposer l'admissibilité à l'école anglaise des enfants originaires de pays anglophones apparaît tout naturel et simple. Or, amender la loi 101 pour définir une catégorie d'immigrants privilégiés en comparaison aux autres, c'est ouvrir une boite de Pandore. S'agit-il du pays de naissance ou du pays de dernière résidence avant de migrer? S'agit-il de la langue maternelle?
PC

Langue: Diane, chasseresse d'équilibre

Il a fallu à Diane de Courcy cinq semaines d'écoute et de patience pour entendre tous ceux qui voulaient s'exprimer sur une des législations les plus importantes proposées par notre gouvernement: le renforcement de la Loi 101. J'ai rarement rencontré, dans ma vie journalistique et politique, une personne qui allie aussi bien détermination, intelligence et capacité d'écoute que la ministre responsable de la Charte de la langue française.