Privatisation

Un système de santé universel n'est pas incompatible avec une participation importante du privé

Michel Kelly-Gagnon | Publication 30.04.2012
Michel Kelly-Gagnon

La santé est un enjeu qui suscite beaucoup d'émotions, ce qui pousse parfois à se réconforter dans de belles paroles plutôt que d'adopter une vision pragmatique des choses axée sur les résultats. En effet, l'expérience de nombreux pays européens, de la France à la Suède, montre que le secteur privé à but lucratif peut jouer un rôle de premier plan dans la prestation des services de santé, sans que l'universalité du système soit remise en question.