POLITIQUE FÉDÉRAL

Georgijevic via Getty Images

La pire raison d'avoir des ministres forts

L'éditorialiste de La Presse François Cardinal, a déploré que le départ de Stéphane Dion constitue une énorme perte pour le Québec. Non pas parce que Dion était un ministre des Affaires étrangères exceptionnellement compétent. Plutôt parce qu'il était l'un des rares ministres importants à pouvoir frapper à la porte du premier ministre pour le presser de prendre une décision favorable au Québec.
Affaires mondiales canada

2016, année du réengagement du Canada sur la scène internationale

À titre de ministre du Développement international et de la Francophonie, j'ai effectué des visites dans une quinzaine de pays, et le réengagement du Canada m'a été souligné à chacune d'entre elles. Concrètement, comment cela se traduit-il ? Voici 5 réalisations marquantes qui témoignent du réengagement du Canada sur la scène internationale et de l'incidence de ses actions.