Piquetage

Alamy

Avoir une opinion tranchée

Les étudiants sont en grève depuis plusieurs semaines déjà. Nous devons vérifier le portail du collège chaque matin, dans l'éventualité où la ligne de piquetage ne serait pas significative; nous serions alors tenus de rentrer donner des cours. Afin de respecter le vote démocratique, nous avons comme directive de ne pas communiquer pédagogiquement avec nos étudiants. Certains de nos étudiants ont fait application à l'université et nous n'avons pu les aider avec leurs auditions.
SRC

Fin du piquetage à l'Université Laval

Le juge Bernard Godbout de la Cour supérieure du Québec n'a accepté qu'en partie la demande d'injonction présentée par un étudiant de l'Université Laval qui réclamait l'arrêt du piquetage devant les p...
PC

Rendez-vous, lundi matin, en Cour supérieure pour l'Université Laval et les associations étudiantes

Un groupe d'élèves a décidé de dire « STOP » à ce que certains confondent à la démocratie. Lundi prochain, dans la salle 3.14 du Palais de Justice de Québec, à 8 :45 du matin aura lieu le procès en cours supérieure du « groupe des 10 » contre l'Université Laval, ses 2 syndicats, la Confédération de toutes les associations étudiantes, l'Association de Sciences sociales et l'Association d'Anthropologie. Si le juge tranche en faveur de Laurent Proulx et du «groupe des 10», cela constituera un précédent historique: le fait de bloquer l'accès aux salles de cours et pavillons deviendra illégal.