PET

AP

PET et répète!

Honnêtement, comment le fils de l'homme qui a berné, voire trahi le peuple du Québec, peut-il demander, sans honte, l'allégeance de ces mêmes personnes qui ont vécu douloureusement la Nuit des longs couteaux? Comment peut-il oser prétendre entretenir une distance par rapport aux idées du politicien qui a daigné instaurer unilatéralement et sans fondement la loi des mesures de guerre? Il faut être sot pour ne pas percevoir que les propos de Justin ne sont qu'une collection d'incohérences.