PERTES AU 2E TRIMESTRE