PEINE

Amylie

Fleurette aux cheveux roses

Ma grand-mère était enfant, femme et sage. Cette fois-là, sous la fenêtre, elle m'a fait sentir son égale, moi, Amylie, huit ans. Elle a touché mon cœur d'humaine et m'a fait grandir l'âme de mille ans.
flickr: epSos.de

Mon plus grand texte

- Ce que tu m'as dit hier soir m'a fait de la peine. - Je t'ai dit ça parce que j'étais inquiet. - Je comprends que tu étais inquiet, mais tu m'as fait de la peine. - Je ne voulais pas te faire de peine.