Nucléaire Iran

Getty

Nucléaire iranien: l'intérim ne peut devenir permanent

Plusieurs experts ont noté plusieurs faiblesses de l'entente intérimaire, notamment les implications pour l'ONU et le traité de non-prolifération nucléaire, la reconnaissance implicite de l'Iran à enrichir l'uranium, le déséquilibre inhérent de l'accord et le fait qu'une fois que les sanctions seront levées, il pourrait être très difficile de les ramener au niveau ante.