Niger

Jane Philpott

Perdre ma fille m'a poussée à me battre pour un monde plus sain

Les neuf années passées au Niger figurent parmi les plus heureuses de ma vie. La veille de la mort d'Emily était un dimanche de détente -- typique des jours heureux que nous coulions là-bas en famille. Je me souviens vivement de cet après-midi passé sur le bord de la piscine du vieux club français. Emily était pleine de vie -- sautant dans l'eau avec les autres. En soirée, nous sommes allés à la messe dans un village voisin -- nous réunir avec un petit groupe pour chanter et prier.