NÉGOCIATION

CP

Saisir l'occasion

L'efficacité de la grève étudiante secouant le Québec depuis plus de dix semaines fut remise en question à maintes reprises en raison notamment de l'absence de pourparlers entre les leaders étudiants et le gouvernement. Il y a tout au plus quelques jours, le conflit semblait se diriger tout droit vers l'impasse : des factions du mouvement protestataire commettaient des actes de vandalisme alors que le gouvernement se montrait tout aussi intransigeant envers les revendications étudiantes qu'il ne l'avait laissé paraître depuis le début de la grève. Évidemment, cette radicalisation des camps n'augurait rien d'enviable quant à l'issue de la crise.