MONIQUE GAGNON-TREMBLAY

PC

Bye bye, Boss

L'élection qui nous pend au bout du nez est une bonne occasion de faire entrer du sang neuf dans un caucus et au cabinet. Le Parti libéral se garde peut-être des munitions, mais le PQ mène dans la course aux vedettes en faisant une razzia au sein de personnalités médiatiques, dont Djemila Benhabib qui ferait le saut avec le PQ.
PC

Monique Gagnon-Tremblay confirme son départ

La ministre des Relations internationales et députée de Saint-François, Monique Gagnon-Tremblay, confirme son retrait de la vie politique.En conférence de presse mardi matin, celle qui a occupé la fon...
PC

La ministre Gagnon-Tremblay sermonne l'ONU

La ministre des Relations internationales du Québec, Monique Gagnon-Tremblay, est sortie de son habituelle réserve pour répliquer aux préoccupations exprimées par des experts indépendants de l'ONU sur...