Mines Québec

PC

Redevances minières: la défaite de Martine Ouellet?

Martine Ouellet a semble-t-il perdu sa bataille, au caucus et au conseil des ministres. Le Parti québécois avait promis d'engranger 388 millions de dollars de plus chaque année, soit deux fois plus que le régime actuel des redevances minières. Selon les informations les plus récentes, le gouvernement en fait irait chercher entre 35 et 70 millions supplémentaires.
Getty Images

Une hausse des redevances compromettra le développement minier au Québec

le Québec perd de sa compétitivité. Une enquête menée récemment par l'Institut Fraser auprès des dirigeants de l'industrie minière dans le monde nous apprend que le Québec est passé du 5e au 11e rang parmi les meilleures juridictions mondiales où investir, lui qui a occupé la position de tête de 2007 à 2010. Le Québec dispose actuellement d'un régime minier fiable qui repose sur des bases légales permettant un développement structuré et cohérent de l'industrie minière. Pourquoi vouloir changer ce qui fonctionne bien et ainsi nuire au développement d'une industrie structurante pour le Québec?
Presse canadienne

Lettre à Martine Ouellet, ministre des Ressources Naturelles

Il est dommage que votre premier geste ait été de fermer la porte à la poursuite des analyses stratégiques sur les gaz de schistes qui contrairement à la croyance populaire et selon MIT, l'Université du Texas, le U.S National Research Council, la Commission Européenne et l'Agence Internationale de l'Énergie (AIE), tous ces experts prestigieux s'entendent pour dire que nous possédons déjà les outils techniques et réglementaires pour gérer de façon sécuritaire l'exploitation de cette ressource.
Alamy

C'est cette semaine que l'on refait peur au monde

Au lieu de systématiquement pratiquer la distorsion et alimenter un (faux) sentiment d'urgence auprès du grand public, les opposants au développement responsable de nos richesses naturelles et leurs alliés anti-entreprises gagneraient à établir un dialogue constructif avec l'industrie et cesser cette diabolisation destructive.
AFP/Getty Images

Mines: Pourquoi le gouvernement Charest refuse-t-il le compromis Bernard?

Dans le dossier qui oppose les milieux économiques au gouvernement Charest sur les réformes à apporter à la loi sur les mines du Québec (LSM), l'industrie peut continuer espérer voir les principales parties pertinentes en arriver à un consensus sur le projet de loi 14 (Pl14) avec la proposition présentée récemment par le député libéral du comté de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, monsieur Daniel Bernard. La proposition Bernard est simple dans son approche et s'inspire de ce qui se fait dans la province de l'Ontario.
CP

Le Québec, pas le paradis des minières

MONTRÉAL - La réputation du Québec poursuit son déclin du point de vue de l'industrie minière mondiale. C'est ce qui ressort de l'enquête annuelle internationale auprès des dirigeants de l'industrie m...