Manifestation Étudiante

PC

Line Beauchamp perd patience..

(Radio-Canada) Alors que les étudiants qui contestent la hausse des droits de scolarité continuent de manifester dans les rues de Montréal, la ministre de l'Éducation du Québec, Line Beauchamp, affirm...
PC

Pour le droit de se masquer

MONTRÉAL - La Ligue des droits et libertés défend le droit du port du masque ou du déguisement lors d'une manifestation, affirmant que leur usage est un plein exercice de la liberté d'expression.L'org...
CP

Pourquoi la rue?

Justice... devons-nous évoquer tous les soupçons de corruption qui pèsent sur les épaules de votre gouvernement? Est-ce justice lorsque vous pigez dans les poches de la classe moyenne, déjà saignée à blanc, alors que vous favorisez les corporations en leur permettant de dilapider nos ressources sans verser de redevances équitables?
ESA/NASA

Trois vœux pour le printemps érable

Ça y est. Nous y sommes. La mèche a été allumée l'automne dernier par les indignés, puis les étudiants ont embrasé le Québec. Les artistes, les écologistes, les syndicats, même les églises attisent le feu depuis des semaines. Le printemps érable est en marche. Depuis trop longtemps, on nous a enfermés dans une bouteille trop petite pour nos rêves. Maintenant que le génie en est sorti, faisons trois vœux.
AFP/Getty Images

50 jours de grève

MONTRÉAL - Les étudiants opposés à la hausse des droits de scolarité se sont mis à l'oeuvre tôt mercredi matin à Montréal et les policiers ont dû rapidement intervenir, procédant à près de 80 arrestat...
CP

Cher Monsieur Bachand

Alors que le Québec a subi, au mois de mars des records de chaleur inégalés, alors que l'Europe souffre d'une sécheresse précoce pour la saison, alors que la saison des ouragans aux États-Unis fut encore destructive, alors que l'Afrique meurt toujours, vous voulez transformer le nord du Québec en une usine polluante à ciel ouvert, vous voulez transformer le paysage québécois en une vaste autoroute remplie de camions pour soutirer jusqu'à la dernière goutte de pétrole, jusqu'à la dernière molécule de gaz, tout cela au profit des compagnies privées et des banques.Nous disons non, Monsieur Bachand.
PA

De la juste part à la juste place

L'argument central est simple: toute hausse des droits de scolarité mettrait à mal non seulement l'accessibilité aux études universitaires, mais les principes mêmes de la justice et de la solidarité sociale. Ces petits coups de force rhétoriques ont bien sûr pour effet de caser tous ceux qui reconnaissent la pertinence de cette hausse dans le camp des méchants « néo-libéraux », des individualistes désancrés et insensibles à la misère des autres. Un bien triste sort pour ceux et celles qui n'entrent pas dans la marche et qui ne bénéficient pas de cette surexposition médiatique consentie au camp adverse plus bruyant et sans doute mieux organisé.
CP

François Legault: parlez-vous donc!

QUÉBEC - Un gouvernement dirigé par François Legault reverrait tout le régime fiscal d'aide financière aux étudiants.C'est la seule façon, selon lui, de dénouer l'impasse qui perdure entre le gouverne...
PC

La grève et les minorités

Dans la photo, il y a au moins quatre étudiants costumés et maquillés en « blackface ». On les voit ainsi pousser à l'aide d'une charrue une tête massive de Jean Charest en papier mâché, sous laquelle une enseigne indiquait «Sir John James Charest». Quel était le message? Les Québécois sont les nègres du Canada? Ben ouais, et quoi encore? Cet étalage de blackface et la manipulation de l'histoire des Noirs est totalement en contradiction avec les appels retentissants du Mouvement pour la solidarité.
PC

Rendez-vous, lundi matin, en Cour supérieure pour l'Université Laval et les associations étudiantes

Un groupe d'élèves a décidé de dire « STOP » à ce que certains confondent à la démocratie. Lundi prochain, dans la salle 3.14 du Palais de Justice de Québec, à 8 :45 du matin aura lieu le procès en cours supérieure du « groupe des 10 » contre l'Université Laval, ses 2 syndicats, la Confédération de toutes les associations étudiantes, l'Association de Sciences sociales et l'Association d'Anthropologie. Si le juge tranche en faveur de Laurent Proulx et du «groupe des 10», cela constituera un précédent historique: le fait de bloquer l'accès aux salles de cours et pavillons deviendra illégal.
PC

Manifs à travers tout le Québec

MONTRÉAL - Des policiers ont dû intervenir mardi matin pour contrer des manifestations d'étudiants devant le ministère des Finances à Québec et la Société des alcools du Québec à Montréal.À Montréal,...

Une éducation pour l'égalité

La hausse vient renforcer les inégalités pourtant déjà flagrantes au Québec. En effet, obnubilés par le mensonge de l'égalité déjà-là, nous semblons oublier que les femmes, à travail égal, gagnent toujours moins que les hommes. En 2008, les statistiques du gouvernement du Canada démontraient que les femmes gagnaient en moyenne 71% du salaire des hommes. Donc, puisque les femmes, dans la majorité des cas, ont un statut économique précaire, demander à la population étudiante de faire sa juste part se résume à demander aux femmes de s'appauvrir davantage.
Flickr: TheCulinaryGeek

Un bac avec ça?

Depuis que Richard Martineau s'est permis de critiquer des étudiants qui ont osé déguster un verre de sangria à la lumière du jour, la question sur les dépenses des étudiants semble s'être multipliée. Martineau n'est certainement pas le seul à avoir utilisé cette tactique pour faire valoir son opinion, car on peut l'observer dans de nombreux débats sur la question de la hausse. L'argument suit toujours la même formule pathétiquement prévisible: «Les étudiants ont juste à se priver de leur (insérer objet de valeur) et ils pourront couvrir la hausse».
AP

Déréglementer et pas juste hausser!

Depuis plusieurs semaines, plusieurs associations étudiantes du Québec tentent de convaincre les Québécois de s'opposer à la hausse des frais de scolarité universitaire, appuyant leur position principalement sur l'argument que l'augmentation des frais de scolarité se ferait au détriment de l'accessibilité aux études supérieures, ce qui engendrerait des conséquences néfastes à long terme sur la croissance économique.
Radio-Canada.ca

Hausse des droits de scolarité: voir la forêt derrière l'arbre

Les études coûtent moins cher dans notre province qu'ailleurs, oui, mais qui analyse les revenus des diplômés québécois par rapport à ceux de l'Alberta, de Vancouver ou de Toronto? En maintenant des politiques salariales parmi les plus basses au Canada, doit-on s'étonner que les coûts de scolarité doivent être plus bas chez nous? On encourage ensuite ce travailleur (ex-étudiant déjà endetté avant sa première journée de travail) à consommer et à faire rouler l'économie, sans quoi le pays sera déficitaire. Du même souffle, on lui reproche d'être irresponsable et de s'endetter, la dette moyenne par famille au Canada étant plus élevée que jamais.
Le HuffPost Québec

Armé de mon carré rouge

Les enfants des « baby-boomers » sont en voie de prendre les rênes d'une société qui a été contrôlée par le premier groupe de l'histoire du Québec à avoir une masse assez importance pour faire basculer les décisions importantes en sa faveur lorsqu'elle le voulait. Ce facteur leur a permis de réaliser de grands avancements pour la société québécoise.
PC

Terroriser pour gagner?

Il y a une semaine, une quarantaine de jeunes cagoulés ont tenté de défoncer la porte d'entrée de l'Institut Économique de Montréal (IEDM). En plus de séquestrer ses employés, les jeunes manifestants ont commis des actes de vandalisme signe de violence et d'intolérance des opinions contraires. Cette information a à peine été discutée dans les médias, sauf par Mario Dumont. Alors que tous les étudiants sont encouragés à s'exprimer pacifiquement sur la hausse des frais de scolarité, certains utilisent la violence, les menaces et la séquestration comme outils de négociation ou d'expression.