LOI 78

PC

La boîte à chaussures

T'avais le droit d'être pour l'augmentation des frais de scolarité. Peut-être même que t'avais de bons arguments. Peut-être même que tes calculs étaient justes, et que ta perspective économique faisait du sens. Depuis, la rue a rougi et ton incompréhension a désormais laissé place à ta mauvaiseté. Hier, tu ne comprenais pas la jeunesse, aujourd'hui, tu la détestes.
Ricardo Lamour

Au-delà des solitudes

Ibra ne ressemble pas à la majorité visible. Il sait qu'il fait partie de la minorité téméraire. Il continue à manifester le soir avec un équilibre entre vigilance et conviction. Solitude dans la foule? Non, il fait partie de quelque chose de plus grand. Quelque chose d'organique.
AFP

De la Grande Noirceur duplessiste à la Grande Noirceur charestienne

Nombreux sont les commentateurs à y aller de comparaisons entre Jean Charest et Maurice Duplessis, entre aujourd'hui et la Grande Noirceur. Il ne s'agit pas de savoir si Jean Charest est le pire premier ministre de l'histoire du Québec, où si nous traversons bel et bien une époque de Grande Noirceur. À vrai dire, pour s'exprimer là-dessus, dans un sens comme dans l'autre.
Olivier Lauzon

La Rebelle Province

Entre deux coups sur les casseroles, c'est tout le Québec qui prend son air! Et tout le monde avec lui. Car pour des millions maintenant, partout, de Denver à Paris en passant par le Caire ou Ramallah, ce « printemps érable » s'inscrit clairement dans un mouvement mondial, qui va des révolutions arabes aux manifestations grecques et espagnoles, ou encore au mouvement Occupy en lutte contre l'austérité. La solidarité internationale qui déferle de partout est indéniable et quoiqu'en dise Monique Gagnon-Tremblay, ce n'est pas des futilités!
PC

La ministre Gagnon-Tremblay sermonne l'ONU

La ministre des Relations internationales du Québec, Monique Gagnon-Tremblay, est sortie de son habituelle réserve pour répliquer aux préoccupations exprimées par des experts indépendants de l'ONU sur...
PC

Le monde selon... Gilbert Rozon, juste pour rire?

Devions-nous rire en réaction aux propos de Gilbert Rozon, président du Festival juste pour rire, dans l'émission 24 heures en 60 minutes d'Anne-Marie Dussault sur RDI, ce mercredi 23 mai 2012? En fait, je n'ai pas ri du tout! Ce n'étaient pas des blagues! C'est avec beaucoup de sérieux que M. Gilbert Rozon s'est exprimé sur la Loi 78, sur le conflit actuel entre les étudiants et le gouvernement, sur la jeunesse québécoise, sur les interventions de la police lors des manifestations. Nous avons eu droit à une vision très personnelle de la société québécoise.