Lisée

PC

Son bureau à Rosemont vandalisé

MONTRÉAL - Des méfaits ont été commis au bureau du ministre des Relations internationales, Jean-François Lisée, situé dans l'arrondissement Rosemont à Montréal.Un passant ayant remarqué des vitres fra...
PC

L'affaire Lisée! The Lisée thing!

Un scandale si gros s'est récemment produit qu'il méritait la première page du Journal de Montréal (le même journal qui avait pourtant « oublié » une manifestation d'environ 300 000 personnes à Montréal lors du jour de la Terre). Le scandale en question? Un ministre recevrait deux salaires. Deux salaires puisés à même les poches des contribuables. La Commission Charbonneau semble soudainement insignifiante à côté de "L'Affaire Lisée"!
CP

Pauline à New York: mission accomplie?

NEW YORK, États-Unis - Pauline Marois, qui bouclait vendredi après-midi sa mission américaine, a dressé un bilan positif des deux journées qu'elle a passées à New York.Après avoir offert ses sympathie...
CP

Une corporation des historiens du Québec, au plus vite!

La récente polémique entourant la publication d'une biographie officielle (et commandée!) du premier ministre libéral Robert Bourassa par le romancier (j'insiste!) Georges-Hébert Germain et la réédition d'un essai biographique à saveur pamphlétaire du même homme politique par le politologue et journaliste Jean-François Lisée, au-delà des écueils éditoriaux insignifiants, pose une série de questions fondamentales justement quant au rôle, au savoir et à la place de l'historien dans notre société.