Karel Mayrand

Ap

TransCanada vous souhaite un joyeux Jour de la Terre

La compagnie TransCanada entreprendra aujourd'hui et jusqu'au 30 avril des levées géophysiques en prévision de la construction de son terminal pétrolier à Cacouna. Sans la vigilance du Devoir, les Québécois n'auraient même pas été informés de ces travaux qui risquent d'affecter les populations de bélugas.
Getty Images

Lettre à mes enfants - Karel Mayrand

Je vous vois grandir dans un monde où on a assassiné le rêve, où l'idée de pouvoir créer nous-mêmes le monde dans lequel nous voulons vivre a fait place au mercantilisme, à la corruption et au cynisme. J'aimerais vous raconter l'histoire d'un autre monde, celui dans lequel j'ai grandi et où tout était encore possible. Du moins dans nos cœurs, ici, au Québec, dans ce pays mort-né où demain nous appartenait encore.
Clement Sabourin/AFP/Getty Images

Les Petro-points d'Anticosti - Karel Mayrand

La scène m'a été rapportée la semaine dernière de source sûre : un dirigeant d'une entreprise pétrolière albertaine croise un expert de l'industrie dans un aéroport. Le premier demande au second: «Qu'est-ce que c'est que cette histoire d'investissement du gouvernement du Québec dans l'exploration pétrolière à Anticosti ? (...) Les dirigeants de Petrolia, Junex et Corridor doivent encore en rire».
Al Rod via Getty Images

Élections 2014: ce qu'on ne vous dira pas - Karel Mayrand

Comme dans le film Le jour de la Marmotte, le radioréveil a sonné et nous entendons la même musique, les mêmes rengaines entendues 100 fois. On nous parlera d'économie, d'emploi, de fardeau fiscal et de finances publiques. On tentera de nous convaincre qu'on peut régler nos problèmes en quelques coups de baguette magique. Mais le plus instructif sera ce qu'on ne nous dira pas, ce dont on ne discute jamais, par manque de courage ou de lucidité.
CP

La mascarade de la commission parlementaire sur l'oléoduc d'Enbridge - Karel Mayrand

Une vidéo mise en ligne sur le site GAPPA fait grand bruit depuis quelques jours. Elle montre les tactiques utilisées par deux élus du Parti québécois, Scott McKay et Luc Trudel, pour discréditer à l'avance le représentant de la Coalition vigilance oléoducs, Olivier Huard, lors de son témoignage à la Commission parlementaire qui a fait l'étude du projet d'inversion de l'oléoduc 9b d'Enbridge. Elle laisse un goût amer de Maccarthysme à la sauce québécoise.
Getty

Aux urnes, citoyens! - Karel Mayrand

Les choix ne sont pas nécessairement inspirants, mais ne pas voter laisse notre ville aux mains d'intérêts qui savent comment financer des élections clé en main. Nous ne voulons pas de cela, alors SVP, allez voter. Pour qui vous voulez, mais faites-le.
Getty

Chuttt! Ne parlons pas du hiatus climatique!

Vous ne l'avez pas lu dans les médias du Québec, mais le Groupe d'experts intergouvernementaux sur l'évolution du climat (GIEC) a avoué du bout des lèvres, dans son dernier rapport, que le réchauffement de la Terre avait ralenti. Selon le GIEC, la Terre, qui se réchauffait de 0,12°C par décennie depuis 1951, ne se réchaufferait plus que de 0,05 Cº par décennie depuis 1998. Voilà un aveu remarquable, mais pourtant déjà amplement documenté par ceux qu'on appelle les «sceptiques».
AP

Pipelines au Québec: choc, stupeur et résistance

Par un beau soir de juillet, les Québécois ont découvert avec consternation que le Québec était devenu l'une des nouvelles voies privilégiées d'exportation du pétrole. Ils ont aussi découvert que le passage de ce pétrole en sol québécois n'était pas sans risques. Depuis, ils ont vu se déployer la stratégie de choc et stupeur de l'industrie pétrolière pour occuper le territoire québécois.
AP

Notre Keystone

Les Québécois doivent regarder plus loin que le bout du tuyau pour comprendre qu'ils ont pour la première fois l'occasion de se prononcer sur un enjeu aussi crucial pour l'avenir du Canada et de ses enfants. Les projets d'oléoducs sont des référendums sur la gestion des sables bitumineux. En privant les Canadiens d'un sain débat sur la question, le gouvernement fédéral et l'industrie ont eux-mêmes créé les conditions de ce blocage. À eux de tirer les leçons qui s'imposent.
AP

Les dix commandements de Bill Gates

Connaissez-vous le paradoxe de Bill Gates? Rassemblez 99 personnes dans une salle. Calculez leur revenu moyen. Faites ensuite entrer Bill Gates. Dès son arrivée, vous pouvez conclure que la personne moyenne dans cette salle est multimillionnaire. Faites-le ressortir, et le revenu moyen retombe à 40 000 $. La fortune de Bill Gates, évaluée à 57 milliards, pèse plus lourd que 1 425 000 salariés moyens aux États-Unis.
AP

2013, welcome Orwell

J'ai parfois l'impression de vivre dans La Matrice, le film des frères Wachowski, lorsque je constate le décalage entre les faits, les événements et l'interprétation qui leur est donnée par les médias ainsi que par nos élites économiques et politiques. 2012 a permis d'atteindre un sommet dans ce décalage entre la réalité et notre perception collective. 2013 s'annonce déjà comme la suite de cet aveuglement programmé.
Shutterstock

Nos ressources naturelles paient-elles pour nos garderies?

Dans les nombreux débats qui ont eu cours ces dernières années à propos de nos ressources naturelles, un des arguments les plus souvent utilisés par les promoteurs privés est que le Québec ne peut se payer ses programmes sociaux sans exploiter plus intensivement ses ressources. Le programme de garderies à 7 $ est le plus souvent cité en exemple comme un luxe que les Québécois ne peuvent se payer sans ouvrir les portes aux industries d'extraction. La proposition des lobbys d'affaires est que le Québec n'a pas les moyens de ses programmes sociaux et que le gaz, le pétrole, les mines et les forêts sont notre planche de salut. Mais qu'en est-il vraiment?
AP/CP

Oléoduc d'Enbridge: La pieuvre étend ses tentacules sur le Québec

Une gigantesque partie d'échecs pétrolière s'est ouverte sur l'ensemble de l'Amérique du Nord. L'industrie pétrolière étend ses tentacules sur l'ensemble du continent à travers un réseau d'oléoducs projetés qui visent à acheminer le pétrole des sables bitumineux vers les régions côtières et le marché mondial. Au centre de la pieuvre, Fort McMurray. Aux extrémités, les raffineries du Texas, la côte de la Colombie britannique, et maintenant... Montréal et le Québec, et éventuellement le golfe du Maine.
shutterstock

Karel Mayrand fait le pitre

Le genre de commentaires tenus par Karel Mayrand à propos du cahier de recherche intitulé "Comment l'innovation rend les sables bitumineux de l'Alberta plus verts" est un exemple d'intransigeance dont font trop souvent preuve beaucoup de mouvements écologistes.
.

Silence, on parle! La démocratie et l'environnement assiégés

La loi 78 adoptée par le gouvernement du Québec et ses atteintes aux libertés individuelles ont occupé beaucoup d'espace médiatique au cours des dernières semaines. Ceci a fait tomber dans l'oubli l'assaut frontal que le gouvernement Harper a lancé contre la protection de l'environnement et nos institutions démocratiques dans son projet de loi C-38, qualifié de « mammouth » en raison de son envergure
AP

Monsieur le premier ministre

Il me fait plaisir de vous faire parvenir Une voix pour la Terre, un livre que j'ai écrit parce que l'avenir de mes enfants me préoccupe, parce que je ressens à chaque jour l'urgence de protéger dès aujourd'hui la qualité de vie de ceux qui nous suivront demain. Il a été inspiré par sept visionnaires, dont trois prix Nobel de la Paix et deux Nobel alternatifs, par quatre hommes et trois femmes qui ont choisi de s'engager pour protéger notre planète et nos enfants. J'espère que vous trouverez le temps de le parcourir malgré votre horaire chargé.