Je Me Souviens

PC

Je me souviendrai - Sébastien Saint-François

Encore une fois, nous sortons d'une campagne électorale au cours de laquelle aucun des grands enjeux de notre société n'a été véritablement débattu et aucune réelle solution n'a été proposée aux problèmes qui hypothèquent notre avenir collectif. Encore une fois, péquistes et libéraux nous ont démontré qu'ils ne sont pas la solution à nos problèmes, mais qu'ils sont plutôt la cause de ceux-ci.
Getty

Deux clans au front

Et le Québec est divisé encore une fois, sclérosé devant un projet national. Grâce aux nombreuses années que j'ai cumulées derrière la cravate, j'ai vu à maintes reprises le Québec se diviser en deux clans, s'affronter. Comment croire qu'il soit enfin possible de tous nous rallier derrière une cause. Je me souviens, «une devise qui me sied bien».
Shutterstock

Cette Histoire politique qui doit aussi s'apprendre au cinéma

« Or, actuellement, ce qui s'offre [au grand écran] aux Québécois passionnés d'histoire [politique], qui veulent cultiver leur ''Je me souviens'', ce ne sont pratiquement que des récits états-uniens. » Ces mots de l'éditorialiste Antoine Robitaille dans les pages du Devoir de mardi, faisant suite au dossier sur l'histoire au cinéma publié dans l'édition du weekend dernier, font état d'une réalité (l'absence du cinéma politique de fiction au Québec) qui en cache une autre. Celle d'une ignorance face à notre histoire politique et nationale.
Alamy

Découvrez notre campagne "Je me souviens"

Au cours des prochains jours, des photos d'événements historiques tels que l'adoption de la loi 101, le référendum de 1995 ou l'échange de Patrick Roy seront diffusés sur des panneaux d'affichage et des affiches digitales dans des restaurants et des boutiques à la grandeur du Québec. Que vous soyez des lecteurs réguliers du HuffPost Québec ou que vous découvriez le site pour la première fois, nous vous invitons à tweeter une manchette pour accompagner les images que nous vous présenterons, telle que celle ci-dessous.
CP

Je me souviens...

Je me souviens de ce gouvernement qui donne nos ressources naturelles (pétrolière, minière et gazière) à des multinationales multimilliardaires alors qu'on pourrait nationaliser ces ressources et financer adéquatement nos services publics, comme l'éducation et la santé...