INFRASTRUCTURES

Radio-Canada

Le gouvernement Trudeau met en péril les fleurons québécois

Avec ce nouveau seuil d'examen aberrant, le ministre Morneau exclut plusieurs entreprises québécoises phares du devoir de supervision qu'a le gouvernement en ce qui a trait aux transactions d'envergure. Par exemple, des géants québécois tels que les Industries Lassonde, Heroux Devtek, le Groupe Canam, Produits forestiers Résolu, Brault et Martineau et Ameublement Tanguay ne seront plus régis par la loi et deviendront ainsi des proies facilement accessibles.