Indépendance Québec

Alice Chiche

Le PQ et la fin du monde en 2018

Je ne vois pas le maintien des libéraux au pouvoir -- provisoirement, s'entend -- comme la fin du monde et la pire des calamités, dans la mesure où ce serait le prix à payer pour la préparation d'une offre indépendantiste forte et cohérente...
Stockbyte

Course à la chefferie du PQ: un détournement de parti appréhendé

Dans les rassemblements du Parti québécois, les militants imaginent, parlent et veulent agir pour l'indépendance. Dans les caucus de l'aile parlementaire et sur la place publique (dans les médias) les députés se comportent comme une opposition loyale de Sa Majesté, un gouvernement provincial en attente. C'est un phénomène de double personnalité dont le Parti québécois n'arrive pas à se défaire.
FOTOimage

N'ayez pas peur!

Oui nous sommes indépendantistes et oui, nous considérons qu'être un pays est la voie à suivre pour développer le plein potentiel de notre nation. Nous avons le droit à l'autodétermination autant que les 193 pays à l'ONU.
AFP via Getty Images

Quo vadis, PQ?

Pas une seule fois le PQ n'a fait clairement la promotion de son option au cours des treize campagnes électorales auxquelles il a participé depuis les débuts de son existence, les dirigeants péquistes allant même jusqu'à cacher leur option comme s'il s'agissait d'une maladie honteuse.

Où suis-je?

La société québécoise s'est transformée à partir de la défaite référendaire de 1995. Elle a changé aussi rapidement et radicalement qu'elle l'a fait au cours de la Révolution tranquille.