Identité Québécoise

CP

Les gros mots

Relancé jeudi sur le même sujet, le premier ministre a cru voir un mouvement de repli face aux immigrants similaire à ce que l'on constate en Europe et aux États-Unis.
Jacques Boissinot/La Presse canadienne

Un gouvernement qui trahit la conscience nationale des Québécois

En mettant l'accent sur la fin plutôt que sur les moyens, sans égard aux conséquences, le gouvernement Couillard agit de façon idéologique, dogmatique et irresponsable en mettant en péril nos précieux acquis. Pourquoi un tel empressement? De toute évidence, l'objectif inavoué - et inavouable - de ces mesures d'austérité est la transformation profonde de l'État québécois.
PC

Le gouvernement forcé d'agir

Ce gouvernement aborde le dossier de l'identité que lorsqu'il y est poussé. D'autres chefs du PLQ n'ont pourtant jamais hésité à jouer la carte des valeurs de la nation que ce soit Robert Bourassa, Claude Ryan ou même Jean Charest.
Shutterstock

Pas tous pareils

L'indépendantisme québécois doit être relancé et il ne faut pas tenir notre identité pour acquise dans cette Amérique du Nord anglo-saxonne, mais nous n'avons pas à entretenir un discours défaitiste en affirmant que tout est à recommencer. Nous ne sommes tout de même pas retournés dans les années 1960.
CP

Lettre à Dalila Awada

Je t'écris pour te dire, Dalila, que tu as le droit de te protéger. Tu as le droit à ton intimité, tu as le droit de te retirer. Tu as choisi d'avancer. Tu as choisi d'être citoyenne à part entière.