Hugo Chavez

Getty Images

Les Vénézuéliens ont voté

CARACAS - Les Vénézuéliens ont voté dimanche à la présidentielle pour désigner le successeur de Hugo Chavez, avec pour favori l'héritier de sa controversée "révolution socialiste" lancée depuis 14 ans...
Getty Images

Mise au point sur une pseudo-controverse

Cher Dominic Maurais, c'est bien évident que je ne te veux aucun mal et que je ne te souhaite aucun malheur, ni à personne d'ailleurs. Je reconnais que j'ai pu tenir des propos un peu durs à ton égard et je ne me rendais pas compte que tu étais sensible à ce point. Je crois que tu sais très bien que dans le débat public, on donne des coups, verbalement, et on en reçoit, verbalement.
PA

L'ONU rend hommage à Chavez

L'assemblée générale de l'ONU a rendu hommage mercredi à l'ancien président vénézuélien Hugo Chavez, décédé le 5 mars, qui avait qualifié dans cette même enceinte de "diable" l'ancien président améric...
AP

Tout le Vénézuéla ne pleure pas la mort d'Hugo Chavez

Je comprends et je respecte le sentiment de douleur causé par le départ de celui qui fut président du Vénézuéla pendant les quatorze dernières années. Je respecte, et je suis émue, lorsque je lis la douleur de mes amis chavistas. Mais je ne peux pas m'empêcher de raconter et d'expliquer, au moins à ceux qui habitent ces latitudes, pourquoi tout le Vénézuéla ne pleure pas la mort de Chavez.
AP

Capriles à la présidence?

CARACAS, Venezuela - Le leader de l'opposition vénézuélienne Henrique Capriles se présentera pour succéder à Hugo Chavez à l'élection du 14 avril, choisissant ainsi d'affronter le candidat choisi par...
AP

Voir Chavez une dernière fois

Des milliers de Vénézuéliens anonymes ont continué de défiler jeudi devant la dépouille de Hugo Chavez. Ses funérailles nationales vendredi, à 11h, tourneront une page d'histoire de ce pays pétrolier...
AP

Chavez et les États-Unis

Hugo Chavez a mis en scène le divorce entre États-Unis et Amérique du Sud et l'a globalisé par ses talents oratoires ainsi que son génie de la provocation. Mais ce n'est pas le président vénézuélien qui l'a inventé. Il a soufflé sur les braises de l'hostilité des dirigeants de gauche latino-américains vis-à-vis de leur puissant voisin du Nord.