Hopitaux Québec

Shutterstock

Se battre contre le système

Se battre contre un cancer est simple. Se battre contre le système qui est censé vous soigner et en qui vous devez avoir toute confiance puisque vous leur déléguez des décisions concernant votre vie, est une horreur. Un tordeur. Une épreuve constante. Éprouvante. Je regrette la lourdeur bureaucratique. Je regrette le fait que le patient passe après les budgets. Après les quotas. Après les vacances du personnel usé et surmené.
alamy

J'ai le cancer

La mort est venue frapper à ma porte. J'adore cette métaphore, je l'utilise beaucoup dans les cinq à sept, ça me donne un air mystérieux et temporaire, ce qui suscite chez la femelle une urgence de rapprochement. Donc j'allais mourir. Plutôt que d'enfiler un t-shirt blanc frappé de logos commerciaux empathiques et d'aller marcher la nuit avec des plus cancéreux mais plus optimistes que moi, j'ai dit d'accord. Mourons.
shutterstock

Quand le système de santé s'engorge lui-même

Cela fait plusieurs années que l'on nous répète ad nauseam qu'il faut désengorger les urgences. Nombreux sont les intervenants qui soulignent que les urgences ne sont pas l'endroit où l'on devrait se présenter pour des problèmes mineurs ou pour obtenir un diagnostic pour un malaise quelconque. Cela devrait se faire en clinique médicale, en CLSC, auprès d'un médecin de famille, bref AILLEURS qu'à l'urgence.
CNN

Patient, j'ai le droit de ne pas me taire!

À maintes reprises, j'ai eu l'occasion de constater que beaucoup des patients américains me semblaient plus proactifs dans leurs traitements, tout comme dans leurs critiques et leurs exigences par rapport aux services offerts, tant sur une base individuelle qu'au sein d'organismes œuvrant à la défense des droits des patients. Ici, au Québec, le patient sait qu'il sera traité dans des délais raisonnables, avec les meilleurs soins disponibles, sans le fardeau financier que cela impliquerait au sud de la frontière. Le concept social de soins de santé universels n'incite pas à poser des questions.
Alamy

Finie, l'époque des fesses à l'air!

Les chemises d'hôpital ouvertes dans le dos devraient disparaître d'ici 5 ans au Québec. Le changement a été amorcé grâce à un projet piloté au Saguenay qui s'étend maintenant dans les autres régions...
alamy

Le financement des hôpitaux à l'activité: l'attente a assez duré

Le gouvernement du Québec a annoncé, lors du dépôt de son dernier budget, la création d'un groupe d'experts qui devra se pencher sur la faisabilité d'un projet pilote sur le financement à l'activité dans le réseau hospitalier. Il faut se réjouir de cette volonté de revoir la façon dont on rémunère les hôpitaux. De l'avis de plusieurs analystes, dont mon collègue Yanick Labrie, le problème chronique des listes d'attente au Québec réside en bonne partie dans le mode de financement des hôpitaux.