Hiroshima

Reuters

Pourquoi la plupart des Japonais se réjouissent de la visite d'Obama à Hiroshima

Cette visite officielle pose la première pierre d'un monde sans armes nucléaires. Les Japonais ne doivent pas oublier qu'ils sont aussi responsables des atrocités commises pendant la Seconde Guerre mondiale, ni occulter le fait que nous étions les agresseurs. J'espère que Barack Obama, le premier ministre japonais, mes compatriotes et les chefs d'État du monde entier prendront des mesures concrètes après cette visite.
Jane Darby Menton

Un après-midi à Hiroshima

Quand on a rédigé des textes de nouvelles internationales pendant quelques années, on a développé une certaine carapace. Certains appellent ça du cynisme ou de l'humour noir; d'autres vous diront que c'est un mécanisme de défense tout ce qu'il y a de plus naturel. Mais quand j'ai visité Hiroshima, en octobre dernier, je me suis retrouvé graduellement déstabilisé, jusqu'à ce qu'on tire carrément le tapis de sous mes pieds.
nicolas pham

Devoir de mémoire à Hiroshima - Nicolas Pham

Le Mémorial pour la paix d'Hiroshima, ou dôme de Genbaku, est un endroit qui frappe par son calme -rien de nouveau en territoire japonais, mais cette fois, le silence est dilué par un ingrédient singulier : le malaise. On s'imagine comme on peut un flash subit au-dessus de sa ville, qui hausse en quelques fractions de seconde la température à plusieurs milliers de degrés, et suivit d'une onde qui souffle à 800 km/h, vaporisant les structures et les habitants, avant de se transformer en tempête de feu.
AFP

Hiroshima mon Asbestos

90,000 morts. C'est le bilan de l'amiante chaque année dans le monde. L'amiante, c'est un Hiroshima à chaque printemps. L'amiante, c'est un séisme haïtien tous les deux ans et demi. Sans émotion, sans caméra, sans Luck Mervil. Des petites morts sans importance.