Hausse Des Frais De Scolarité

CP

Quand l'idéologie nous gouverne

Quand durant 13 semaines, un premier ministre refuse de s'asseoir ne serait-ce que quelques minutes avec des représentants étudiants dûment élus et mandatés pour discuter d'une question cruciale pour l'avenir de la société.Quand durant ces 13 semaines, aucune tentative de médiation n'est mise de l'avant, malgré les pressions répétées de l'opposition officielle. Quand durant 13 semaines, toutes les propositions du gouvernement n'ont touché que des aspects sur lesquels la grève ne portait pas.
Getty Images

Charest pèse sur pause

Cette solution protège les 34 cégeps qui ne sont pas en conflit et les facultés universitaires qui ont continué l'enseignement. En sauvant la session, on évite le chaos administratif pour ceux qui poursuivent à l'université. A moyen terme, c'est-à-dire au mois d'août à la reprise de la session d'hiver, rien ne garantit cependant que nous ne revivrons pas un été étudiant
CP

Gouvernement Charest: la fin de régime

Jean Charest a toujours semblé avoir sept vies. Chaque fois qu'il paraissait affaibli par une crise ou par la démission de l'un de ses ministres (Séguin, Bellemare, Couillard, Mulcair, etc.), il épatait les chroniqueurs politiques en rebondissant, tel un véritable chat politique, et en sortant une nouvelle carte de sa manche. Aujourd'hui, alors que le gouvernement annonce le dépôt d'une loi spéciale pour tenter de dénouer les fils inextricables de la grève étudiante qu'il a contribué à prolonger, je ne peux m'empêcher de penser qu'il flotte une certaine odeur de fin de régime sur le Québec.
PC

SPVM, reconnaissez vos erreurs!

Une manifestation, c'est rarement une partie de plaisir, il y a des tensions partout: entre les manifestants et les policiers, entre les passants et les policiers, entre les passants et les manifestants, entre les manifestants et les manifestants. Il faut une certaine expérience et une bonne dose de contrôle de soi pour rester posé dans une manifestation lorsque ça pète, l'adrénaline est forcément au rendez-vous et beaucoup de gens se sentent menacés.
CP

La TACEQ dit NON à son tour

La Table de concertation étudiante du Québec (TACEQ) a rejeté à son tour l'entente de principe conclue avec Québec le 5 mai dernier, rejoignant ainsi dans leur opposition la CLASSE, la FEUQ et la FECQ...
CP

Lettre à un manifestant

N'est-ce pas mieux d'accepter les dernières offres liées à la bonification des prêts et bourses, obliger un meilleur financement des universités et ensuite, réclamer un véritable plan des générations? Un plan de match qui saurait répartir le poids financier de notre système équitablement par génération?
PC

Conflit étudiant: une occasion ratée

Il me semble que si tous les partis s'étaient unis pour demander un retour en classe le message aurait eu de l'impact autant sur les étudiants, les profs que les directions d'établissement. Après 13 semaines de conflit, les étudiants en grève sont dans une logique voulant que la session est, de toutes façons, foutue, donc aussi bien continuer.
Facebook

La Sûreté du Québec fait le point

MONTRÉAL - La Sûreté du Québec estime avoir réussi son opération policière lors de l'émeute survenue à Victoriaville vendredi dernier.Le corps policier, dont le travail a fait l'objet de nombreuses cr...
PC

De la gratuité scolaire à la carte blanche au gouvernement

Du côté des étudiants, que s'est-il passé durant cette vingtaine d'heures de négociations pour que cela se termine par une entente qui donne carte blanche au gouvernement? Et pourquoi les premières déclarations des présidents des associations, dont Gabriel Nadeau-Dubois et Léo Bureau-Blouin, allaient dans le sens de la victoire étudiante?
PC

Rouges, verts, unissons-nous!

Dans une négociation, chacun doit faire son bout de chemin. Quand on annonce aux étudiants qu'on les fait venir un vendredi à 16 heures pour rouvrir le dialogue, pour parvenir à une entente, c'est qu'on est prêt à faire son bout de chemin. Sa «juste part» dans la négociation. Quand on les fait négocier pendant 20 heures de temps, passer la nuit debout, c'est qu'on s'attend à ce qu'enfin, il y ait compromis.