Guerre Civile

AP

Alep, une ville en ruines

ALEP - La seconde ville de Syrie, Alep, a été "dévastée" par la guerre depuis un an, et ses habitants, outre les bombardements quotidiens du régime qu'ils subissent, sont également maltraités dans les...
Getty Images

Syrie: les jours sont comptés

La gravité de la situation humanitaire est telle qu'elle risque d'échapper à tout contrôle, faute de réaction et de moyens suffisants pour y répondre. La communauté internationale, prisonnière de l'impasse politique de ce conflit, semble paralysée. Alors que cette catastrophe qui se dresse devant nous devrait pousser à une action politique, il semblerait que c'est aux acteurs humanitaires qu'a été passée l'impossible tâche de «gérer le conflit».
Getty Images

Kofi Annan dénonce la Syrie

GENÈVE - L'émissaire des Nations unies et de la Ligue arabe en Syrie, Kofi Annan, a déclaré mardi au Conseil de sécurité de l'ONU qu'il existe encore «des niveaux inacceptables de violence» en Syrie,...
PA

Une flottille pour la Syrie?

Où sont les manifs? Où sont nos militants pour la paix et la justice au Moyen-Orient? Où sont les grands défenseurs des droits de l'homme? Où sont les manifestations dans nos rues? Où sont les syndicats, les groupes de gauche, Québec solidaire? On aurait pu penser que le nombre de victimes innocentes les aurait poussés à se mobiliser, à dénoncer, à s'organiser. Mais non. Pourquoi? Mais c'est très simple: Israël n'est pas impliqué.