Greve

Un choix de société?

Andrew D'Amours | Publication 11.09.2012
Andrew D'Amours

Après une certaine accalmie dans le dossier du boycott étudiant, tout porte à croire que ce débat des plus polarisants sera ramené à l'avant-plan en raison d'une élection estivale. Selon moi, il y a un lot assez important d'aberrations qui ont circulé lors des derniers mois, mais par souci de temps je voudrais m'attarder à une expression qui me touche particulièrement à chaque fois que je l'entends: le choix de société.

Nouvelle manifestation de la CLASSE le 22 juillet

RCQC | Publication 08.09.2012

La Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) organise une nouvelle journée de manifestations le 22 juillet ...

Grève au Canadien Pacifique: pourquoi jeter de l'huile sur le feu?

Rosane Doré Lefebvre | Publication 26.07.2012
Rosane Doré Lefebvre

J'ose à peine y croire. Et pourtant... Quelques heures à peine après le déclenchement d'un conflit de travail au Canadien Pacifique, la ministre du Travail, Lisa Raitt, a déclaré aux journalistes vouloir dégainer le bazooka législatif -«à la première occasion» pour forcer le retour au travail des employés en grève pour 72 heures.

Cinquième manif nocturne: les étudiants ne lâchent pas

radiocanada.ca | Publication 29.04.2012

Une nouvelle manifestation étudiante nocturne a eu lieu samedi au centre-ville de Montréal dans le cadre du mouvement étudiant contre la hausse des...

Pour la grève à 95%

CP | La Presse Canadienne | Publication 26.06.2012

LAVAL, Qc - Les membres de la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada (CFTC) ont voté à 95 pour cent en faveur de la grève, jeudi soir.Le syndi...

Air Canada et ses pilotes reprendront les négos

CP | Publication 19.06.2012

MONTRÉAL - Air Canada et l'Association des pilotes d'Air Canada (APAC) ont fait savoir jeudi soir par voie de communiqué qu'ils avaient convenu de r...

Un manifeste pour le printemps érable

Michel Lambert | Publication 19.06.2012
Michel Lambert

Deux appels se sont fait entendre ce printemps au Québec; celui du mouvement étudiant pour le gel des droits de scolarité et celui pour la protection de l'environnement et de nos richesses naturelles à l'occasion du jour de la terre ce 22 avril. Ces deux appels, entendus par des milliers et des milliers de Québéois et de Québécoises, ont ceci en commun qu'ils exigent un débat de société visant une réelle transformation!

La grève à 98 % pour les cols bleus

CP | La Presse Canadienne | Publication 17.06.2012

QUÉBEC - Les cols bleus de la Ville de Québec se sont prononcés massivement en faveur d'un mandat de grève lors d'une assemblée générale tenue ...

Les étudiants: «Beauchamp doit ouvrir plus grande la porte»

CP | Lia Lvesque, La Presse Canadienne | Publication 30.05.2012

MONTRÉAL - De passage à Gaspé, vendredi, le premier ministre Jean Charest a justifié l'augmentation des droits de scolarité en alléguant que les...

Le masculin l'emporte

Savignac | Publication 23.05.2012
Savignac

Dans un de mes récents textes, je m'adressais aux étudiants en grève. Cette lettre à l'étudiant a connu un écho certain et cette lecture fut recommandée, à ma grande joie, de très nombreuses fois sur les médias sociaux. Une de ces recommandations a retenu mon attention, elle invitait à lire la lettre à l'étudiant-e. Euh ... non. "Lettre à l'étudiant tiret e" n'est pas mon titre, et en plus c'est très laid. Puis changer un titre, je trouve ça cavalier, chère. Vous l'aurez compris, la personne en question est animée par une grande sensibilité féministe, et de toute évidence elle est en croisade, grammairienne tout au moins.

Respect, confiance et sollicitude, mon oeil

Jean-François Fortin | Publication 23.05.2012
Jean-François Fortin

La Loi sur la participation publique au capital d'Air Canada est en train de devenir une véritable farce, ou plutôt une véritable honte. Il n'y a plus un aspect de cette loi qui soit respectée, tant en ce qui a trait aux langues officielles qu'en ce qui a trait aux centres de maintenance. Il y a à peine une semaine, la Chambre des communes votait sous bâillon une loi spéciale mettant un terme à la menace de lock-out chez Air Canada et empêchant les travailleurs de déclencher une grève. Le recours à la loi spéciale -ou à sa menace- pour nuire à la capacité de négocier des syndicats est une habitude récurrente chez les conservateurs.

Ma grand-mère et les étudiants

Léa Clermont-Dion | Publication 22.05.2012
Léa Clermont-Dion

Pauline Lortie, la mère de ma mère, est née en 1929. Il lui arrive parfois de suivre des cours de science politique à l'université du troisième âge. À 83 ans, elle fait partie de cette génération qui a vu naître un Québec moderne laissant place à un projet de société inspirant. De Maurice Duplessis à Jean Lesage, elle a vu le système d'éducation évoluer. Elle a été aux premières loges de la création de l'accessibilité aux études.

Étudiants: le vent a tourné

Francine Pelletier | Publication 22.05.2012
Francine Pelletier

Le véritable tour de force de cette mobilisation sans précédent est d'avoir détourné le débat sur des horizons beaucoup plus larges. La question n'est plus: pour ou contre la hausse des frais de scolarité? La question est: dans quelle société voulez-vous vivre? Une société où l'éducation est d'abord considérée comme une valeur marchande, ou une société où non seulement l'éducation, mais la participation citoyenne sont valorisées en soi?

Pourquoi je suis pour la hausse et contre la gratuité

Lise Ravary | Publication 22.05.2012
Lise Ravary

Chers étudiants en boycott, (et pas en grève), je vous aime. Mais nous ne sommes pas d'accord sur la hausse des frais de scolarité à l'université. Et sur la gratuité. Parce qu'à certains moments, je ne sais plus trop ce que vous revendiquez. Ce qui ne coûte rien, en général ne vaut pas grand-chose. À part le soleil, la mer, les papillons, etc. C'est vrai jusque dans l'inconscient.

Les étudiants ne peuvent pas faire la grève? Ah, oui?

Nadia Seraiocco | Publication 20.05.2012
Nadia Seraiocco

Je ne suis pas spécialiste du droit du travail, je m'y connais mieux en histoire et en linguistique, mais j'en ai contre cet argument qui veut que les étudiants n'aient pas le droit de faire la grève, parce qu'ils ne sont pas des salariés. Pour appuyer ce genre de sophisme, j'ai même lu que la grève est un droit inscrit au Code du travail, donc les étudiants n'étant pas salariés ou employés d'un organisme qui reconnaît le droit de grève, leur grève n'en est pas une... Holà!

Air Canada : les pilotes contestent la loi spéciale

Publication 19.05.2012

(Radio-Canada.ca) - Le climat s'envenime entre Air Canada et le syndicat qui représente ses 3000 pilotes. L'Association des pilotes demandera une inj...

On pense à l'après-grève à l'UQAM

Radio-Canada.ca | Publication 16.05.2012

(Radio-Canada.ca) L'Université du Québec à Montréal (UQAM) cherche des moyens de sauver la session d'hiver de ses 40 000 étudiants touchés pa...

On bloque la 40 en heure de pointe!

Radio-Canada.ca | Publication 14.05.2012

(Radio-Canada.ca) Une centaine d'étudiants ont bloqué l'autoroute 40 est, à la hauteur de Christophe-Colomb, en milieu d'après-midi à Montréa...

Des profs appuient les étudiants

CP | Martin Leblanc, La Presse Canadienne | Publication 14.05.2012

MONTRÉAL - Après la CSQ et la FTQ, mardi, La Presse Canadienne a appris que des centaines de professeurs des niveaux collégial et universitaire app...

La rhétorique de la violence

Andreanne Martel | Publication 13.05.2012
Andreanne Martel

Le mot «violence» est ainsi devenu un buzzword. Il crée un écran, détourne des enjeux, permet toutes les manipulations affectives de l'opinion publique. C'est bien cela qu'il reste aux puissants, la manipulation, lorsque se dissipent l'aura de leur pouvoir et l'apparence de consensus. En grands titres, pouvons-nous lire, dans les différents quotidiens : «Manifestations étudiantes dans le calme». Comme si la chose devait étonner! Comme si l'essentiel se jouait là! Incidemment, le mot «calme» est devenu le nouveau gage de la légitimité politique dans la bataille pour l'opinion publique. Or, a-t-on jamais fait reculer un gouvernement dans le «calme»? Qu'avons-nous, nous, Québécois et Québécoises, avec cette obsession de la «tranquillité» lorsque, pourtant, rien ne va plus?

Air Canada: Ottawa prépare une loi spéciale

Radio-Canada.ca | Publication 09.05.2012

(Radio-Canada.ca) Le gouvernement fédéral a l'intention de déposer une loi spéciale pour un retour au travail à Air Canada, advenant le décle...

Grève étudiante: Manifestation houleuse au centre-ville de Montréal

Radio-Canada.ca | Publication 07.03.2012

(Radio-Canada.ca) Une manifestation étudiante contre la hausse des droits de scolarité a tourné à l'affrontement entre policiers et étudiants,...

Grève possible chez Air Canada

CP | La Presse Canadienne | Publication 06.05.2012

MONTRÉAL - Les 8600 mécaniciens, bagagistes et manutentionnaires de fret d'Air Canada pourraient déclencher la grève lundi prochain.L'Association ...

L'éducation: valeur marchande ou valeur fondamentale?

Maka Kotto | Publication 05.05.2012
Maka Kotto

Quand une génération se sent soutenue par les siens, elle se souvient longtemps et développe le sens de la dette envers cette même communauté. Quand elle a le sentiment de ne pas être soutenue par sa communauté, c'est tout le contraire: elle la rejette et s'inscrit peu à peu, mais très sûrement, sur le chemin du chacun pour soi. Cette hausse des frais de scolarité est le modèle parfait d'une décision politique qui engendre et nourrit l'individualisme, un trait culturel que je ne reconnais pas dans ce Québec de tous les possibles...

L'université doit-elle être gratuite comme les soins de santé?

Youri Chassin | Publication 03.05.2012
Youri Chassin

Un nouvel argument circule de plus en plus dans le débat sur la hausse des frais de scolarité. La dernière en date à y faire écho est Rima Elkouri, une chroniqueuse que j'adore, dans La Presse. Elle reconnaît que les diplômés universitaires vont gagner de meilleurs salaires grâce à leurs études, mais elle trace le parallèle avec le système de santé et constate que le malade aussi sera dans une meilleure situation après avoir été soigné.