FUSILLADE FRANCE

Reuters

Matin de guerre

Les pensées se bousculent, se mélangent, confuses, personnelles, collectives. Et pour finir, une goutte d'espoir infime dans une mare de sang. S'assurer qu'aucun enfant ou ami n'était dans les parages, et rassurer les amis qui appellent de partout, tant la planète est une, tant l'information n'a plus ni frontières, ni délai.