Quebec Francais

Pain noir, pins blancs et pain nan à l'UQTR

Gérard Briand | Publication 14.11.2014
Gérard Briand

Le Québec n'est-il pas connu et reconnu dans le monde pour son fait français?

Ce que je dois à Jacques Henripin, doyen de la démographie au Québec (1926-2013)

Michel Paillé | Publication 18.11.2013
Michel Paillé

Le démographe Jacques Henripin est décédé récemment à l'âge de 87 ans. Fondateur du Département de démographie de l'Université de Montréal ...

Pour apprendre une langue étrangère, mieux vaut couper les ponts

Le HuffPost | Baptiste Piroja-Pattarone | Publication 28.08.2013

C'est bien connu, pour apprendre l'anglais, tous les cours ne seront jamais aussi efficaces qu'un voyage en Angleterre. Se plonger totalement dans une...

Léger recul du français comme langue de travail

PC | Fannie Olivier, La Presse Canadienne | Publication 26.08.2013

OTTAWA - Le francais est un peu moins utilisé comme langue de travail au pays que par le passé— y compris au Québec où la langue de Molière a e...

Une autre société distincte en Amérique...

Rachel Décoste | Publication 11.06.2013
Rachel Décoste

Ce qui m'a frappé lors de mon séjour au « one happy island », c'est que les habitants ne voyaient aucun divorce entre le maintien de leur langue et de leur culture et l'apprentissage des langues étrangères - même si ce sont ces langues qui, en théorie, menacent d'étouffer la leur. Les logiciels de facturation, les enseignes, les horaires étaient en langue étrangère. Pas de « language police » icitte!

Les anglophones plutôt satisfaits de l'apprentissage du français de leurs enfants

RCQC | Publication 27.04.2013

Les anglophones sont généralement satisfaits de la qualité du français enseigné à leurs enfants à l'école anglaise, selon un sondage EKOS Rese...

Le Québec atteint d'une ticounite aiguë

Maxime Duchesne | Publication 11.04.2013
Maxime Duchesne

C'est notamment au gouvernement libéral de Robert Bourassa que nous devons la loi 22 de 1974, loi qui faisait du français la langue officielle du Québec. Malgré son manque de mordant, cette loi était un pas majeur vers l'avant et allait mener à la loi 101 du Parti Québécois en 1977. Mais à entendre les Libéraux d'aujourd'hui et leur allié médiatique, on jurerait que le français est sans importance au Québec.

En 35 ans, la loi 101 n'a jamais conduit au moindre diktat touchant la vie privée

Michel Paillé | Publication 09.02.2013
Michel Paillé

En affirmant que «la loi 101 n'a pas et n'a jamais eu comme objectif d'intervenir dans la vie des couples et des familles pour leur dicter la langue qui s'y parlera», M. Jean-Pierre Proulx (Le Devoir, 3 décembre 2012) ne courrait aucun risque. En effet, malgré tout l'ascendant que M. Camille Laurin, parrain de la loi 101, avait acquis sur ses collègues du gouvernement péquiste élu en 1976, jamais René Lévesque n'aurait accepté que l'on veuille «intervenir» et «dicter» quoi que ce soit, pas même à propos de la langue. Cette idée n'a jamais effleuré l'esprit de M. Laurin.

Le Québec français au recensement de 2011 : 81% ou 87% francophone?

Michel Paillé | Publication 10.01.2013
Michel Paillé

La diffusion récente des données linguistiques du recensement de 2011 par Statistique Canada a donné lieu à un chassé-croisé de compilations ressemblant parfois à du bricolage. On semble chercher à démontrer ses convictions plutôt qu'à rendre compte de la réalité observée.

Justin Trudeau «ne comprend rien au débat linguistique»

RCQC | Publication 26.12.2012

Le ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur du Québec, Jean-François Lisée, a sévèrement critiqué le...

Recensement sur la langue: les points saillants

PC | La Presse Canadienne | Publication 24.12.2012

OTTAWA - Voici les points saillants du recensement de 2011 sur la langue de la population canadienne. Ces données ont été récoltées en 2011 et re...

Le français est moins parlé à la maison au Québec

Radio-Canada.ca | Publication 24.12.2012

Si le français est désormais moins utilisé de façon générale autour de la table familiale québécoise, les immigrants, eux, sont de plus en plu...

La francophonie affaiblie au fédéral

Rachel Décoste | Publication 25.11.2012
Rachel Décoste

Dans la Chambre des communes, la rareté du français parlée dans les rangs des conservateurs parle d'elle-même. Après presque sept ans au pouvoir, on se désole du nombre de députés conservateurs qui ont pris la peine d'apprendre la langue de Moliere. Le message, quant à lui, ne requiert point de traduction. Le français, on s'en sacre comme l'an quarante.

Extension de la loi 101 aux CEGEP: Le mauvais remède à un faux problème

Vincent Geloso | Publication 21.10.2012
Vincent Geloso

La supposée crise du français n'existe pas. Un simple regard aux données des recensements de Statistiques Canada le démontre. Le français comme langue d'usage augmente au Québec. Les allophones (souvent des immigrants) qui utilisent le français comme langue d'usage à la maison sont plus nombreux que ceux qui utilisent l'anglais (24% contre 21%). Lorsque les allophones québécois effectuent un transfert vers l'une des deux langues officielles du pays, ils sont majoritaires à choisir le français.

«Nous devons être des indignés linguistiques!»

AFPQC | AFP | Publication 01.09.2012

"Nous devons être des indignés linguistiques" mais sans lancer une "déclaration de guerre" aux autres langues, a plaidé lundi le secrétaire gén...

Festival d'été de Québec: on fête la langue française

CP | Danièle L. Gauthier, La Presse Canadienne | Publication 26.08.2012

MONTRÉAL - Le français, on y tient et peut-être ici plus qu'ailleurs. Ainsi, dans le cadre du Festival d'été de Québec, Pierre Boileau (Paris-Qu...

Cher Cineplex, j'ai le droit d'être servi en français

Olivier Morneau | Publication 12.06.2012
Olivier Morneau

Mercredi le 11 avril dernier à 19h, je suis allé voir le film «The Hunger Games» au cinéma Banque Scotia au centre-ville de Montréal. Comme à l'habitude, j'ai aimé l'expérience du visionnement d'un long métrage dans vos salles. Un malheureux incident est toutefois venu gâcher ma soirée. Alors que j'avais déposé mes pieds sur le siège devant moi, un employé du cinéma m'a averti, en anglais, que je devais retirer mes pieds. Après avoir demandé de me faire servir en français et spécifié que la langue officielle du Québec est le français, j'ai eu droit à une mitraillette d'insultes de la part de vos employés.