Fin De Vie

shutterstock

Les soins palliatifs et l'épiphanie des liens humains

La symbolique véhiculée par la Nativité suggère une réflexion sur la fragilité et les façons de l'entourer. Elle insuffle le besoin de penser la vulnérabilité, la prudence et le bien commun. Il y a pléthore de moyens de le faire, mais en observant l'actualité entourant les législations (québécoise et canadienne) encadrant la fin de vie, comment ne pas y voir une reconfiguration emblématique des enjeux allégoriques de la crèche?
WIN-Initiative/Neleman via Getty Images

Le vieux soldat

J'étais assis sur mon balcon en train de profiter du soleil d'été, alangui par la chaleur, et je pouvais jurer que le voisin d'à côté ne parlait pas tout seul, car je croyais qu'il était fou, mais qu'il me parlait à moi, assis tranquillement de son côté en buvant sa quille de bière, séparés que nous étions par une division en verre.
Mariano Atares via Getty Images

Les dernières heures

Ma mère était retournée aux soins palliatifs en début de semaine. Elle n'était plus gavée et ne consommait plus d'aliments, il ne lui restait plus que le sérum pour la maintenir en vie et cela ne durerait que quelques jours, «probablement moins d'une semaine» m'avait dit le médecin.
LuminaStock via Getty Images

Les reliques

Maman m'avait demandé d'accomplir une tâche bien particulière: vider son appartement. Pièce par pièce, alors que je remplissais les boîtes, mes souvenirs des derniers mois remontaient à la surface : nos après-midi passés à jaser sur son balcon, nos «soupers mère-fille», nos soirées à regarder la télé...