Federalistes

La fondation de la corruption au PLQ

Eric Beaudry | Publication 13.04.2016
Eric Beaudry

Il est essentiel que tous les partis d'opposition s'organisent pour écraser le mécanisme qui permet aux libéraux, élus par une minorité, de gouverner majoritairement.

Petits soldats rouges contre petits soldats bleus

Eric Beaudry | Publication 26.01.2016
Eric Beaudry

Gesca et Québecor sont deux mauvais médias, qui prennent beaucoup de place et sont responsables de la piètre qualité du débat politique au Québec.

Vieilles rengaines!

Sylvain Campeau | Publication 12.11.2015
Sylvain Campeau

Depuis plus de 20 ans, la politique québécoise se vit sur la base d'une opposition entre indépendantistes et fédéralistes, une thématique éculée. Est-il possible que cela ne soit plus pertinent pour la population du Québec?

Legault replonge la CAQ dans le débat constitutionnel

Joanne Marcotte | Publication 27.10.2015
Joanne Marcotte

Au lieu de parler des «deux vieux partis», on en comptera maintenant trois.

En tant que souverainistes et fédéralistes apatrides...

Denis Forcier | Publication 30.06.2015
Denis Forcier

Pour une fois, lors de la Fête nationale étaient présents tous les chefs politiques, tant souverainistes que fédéralistes. Un constat est évident concernant les chefs québécois: tous sont apatrides.

Pourquoi Catherine Fournier dans Montarville?

Catherine Fournier | Publication 16.05.2015
Catherine Fournier

Vous savez comme moi que le mouvement indépendantiste connait des moments difficiles et que celui-ci vit une période charnière qui tracera son avenir vers un succès qui nous est obligatoire.

L'axe Québec-Washington DC

Claude Laferrière | Publication 01.08.2014
Claude Laferrière

Il semble donc que l'axe économique traditionnel est-ouest va finalement favoriser l'ouest du Canada, l'Ouest albertain, après avoir été une manne pour l'Ontario qui est maintenant endettée jusqu'au cou.

Le «nous» québécois - Michel Seymour et Léa Couture-Thériault

Michel Seymour | Publication 10.12.2013
Michel Seymour

L'État n'est pas sorti de la chambre à coucher des gens pour rien. Ce n'est surtout pas le temps d'aller fouiner dans leur garde-robe. Le « nous » québécois n'a rien à voir avec l'exclusion des signes religieux. Comme le faisait fort justement remarquer Jacques Parizeau, jamais dans l'histoire du Québec n'avons-nous interdit le port des signes religieux. Le « nous » ne doit être ni souverainiste ni fédéraliste, il doit être consensuel.

Fatigués du fédéralisme? Votez PQ!

PC | Patrice Bergeron, La Presse Canadienne | Publication 08.10.2012

LA MALBAIE, Qc - Embourbée dans le conflit étudiant avec sa position acrobatique sur la poursuite de la grève étudiante et l'application de la loi...