Emploi Quebec

La situation de l'emploi au Québec: les pièges à éviter

Pierre Fortin | Publication 09.04.2014
Pierre Fortin

Lorsqu'on veut suivre l'évolution de l'emploi sur un territoire, il y a tout d'abord deux pièges à éviter. Le premier est de se baser sur les variations du nombre absolu de personnes occupant un emploi d'une période à la suivante. Le second est de juger de l'évolution de l'emploi en se basant sur ses variations d'un mois au suivant.

D'autres propositions pour un Québec juste et équitable - Louise Chabot, présidente de la CSQ

Louise Chabot | Publication 31.03.2014
Louise Chabot

La plupart des sujets qui touchent les travailleuses et les travailleurs, les familles et les citoyens en général, n'ont pas eu la place qu'ils méritaient ! Dans mon dernier billet, je lançais quelques propositions aux partis politiques. Visiblement, ils en auraient besoin d'autres pour donner un peu de substance à la campagne.

Élections 2014: Qui dit vrai sur l'emploi au Québec?

RCQC | Radio-Canada.ca | Publication 05.03.2014

La chef du Parti québécois, Pauline Marois, soutient que l'emploi atteint un sommet historique, tandis que son adversaire libéral, Philippe Couilla...

Marché de l'emploi au Québec: les jeunes en situation «avantageuse»

Le Huffington Post Québec | Vincent Fortier | Publication 11.10.2013

Un jeune qui veut travailler en ce moment n’aura pas trop de difficulté à le faire. C’est le constat fait par Emploi-Québec. «Si je suis un je...

Le taux de chômage a augmenté en mars au Canada

CP | Julian Beltrame, La Presse Canadienne | Publication 05.06.2013

OTTAWA - Le marché de l'emploi canadien a réalisé le mois dernier sa pire performance en près de quatre ans, quelque 54 500 travailleurs ayant joi...

Le retour de Temps dur pour les détracteurs du modèle québécois

Jean-François Lisée | Publication 14.04.2013
Jean-François Lisée

Mes lecteurs les plus anciens se souviendront de mes billets du vendredi, intitulés «Temps dur pour les détracteurs du modèle québécois». J'ai pensé reprendre cette tradition, au vu des résultats récents de l'emploi.

À Montréal, six employeurs sur dix exigent l'anglais

Daniel Raunet | Publication 16.01.2013
Daniel Raunet

L'un des avantages de mon statut de journaliste à la retraite est le privilège de pouvoir consacrer beaucoup de temps à des recherches que seule la curiosité justifie. Je viens ainsi d'éplucher une à une les 3089 offres d'emploi affichées au site d'Emploi-Québec pour l'ile de Montréal. Je ne m'attendais pas à un résultat aussi désastreux pour la langue officielle.