Élections Résultats

CP

Pauline Marois, une dirigeante prisonnière de son propre rôle

La nature exceptionnelle des résultats de mardi dernier tient au fait que le gouvernement libéral a été défait sans que l'électorat n'appuie pour autant le Parti québécois et son programme. Par ailleurs, la CAQ a raflé juste assez de votes pour que le gouvernement tombe, mais pas assez pour s'imposer de manière permanente sur la scène politique.
Flickr: po.fortin

«Je tiens bon le temps, je tiens bon l'espérance»

Hier matin c'était tranquille dans ma ruelle. Je ne sais pas si c'est juste moi qui aie ralenti le tempo, ou la ville au complet. Il me semble que ça grouillait la veille, nous dans les quartiers généraux, dans les débats, dans les journaux, eux sur le perron, au coin de la rue, au dépanneur, dans la ruelle. Il me semble qu'il m'était impossible de sortir de chez moi sans tomber sur un voisin assoiffé d'analyses et de prédictions « pis, qui c'est qui va être élu tu penses ?». Ce matin il n'y avait personne. D'un bout à l'autre de la ruelle. Au dépanneur par contre, plus un seul journal. C'est peut-être ça qu'ils faisaient les gens, ils lisaient et relisaient et réfléchissaient. .
PC

Pauline Marois passe à l'histoire (PHOTOS)

MONTRÉAL - Un nouvel épisode de l'histoire du Québec commence.C'est ce qu'a déclaré la chef Pauline Marois, la première femme à être élue chef d'un gouvernement du Québec, mardi soir.Elle a été accuei...