Élections Montréal

Getty

Post mortem électoral - Patrice-Hans Perrier

J'aimerais, d'entrée de jeu, remercier toutes les personnes qui ont voté pour moi et ceux et celles qui m'ont prêté assistance durant ma trop courte campagne électorale. Travaillant à temps plein et ayant pris la décision de me lancer dans la bataille électorale sur le tard, je me suis débattu avec trop peu de moyens et un cruel manque de temps.
Getty

Aux urnes, citoyens! - Karel Mayrand

Les choix ne sont pas nécessairement inspirants, mais ne pas voter laisse notre ville aux mains d'intérêts qui savent comment financer des élections clé en main. Nous ne voulons pas de cela, alors SVP, allez voter. Pour qui vous voulez, mais faites-le.
.

La culture: un puissant moteur de rayonnement pour Montréal et ses arrondissements - Patrice-Hans Perrier

La chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM) reconnaît que la culture est un puissant moteur de rayonnement à tous les niveaux et un secteur clef pour la vitalité économique de la métropole. Cet organisme évalue les retombées économiques annuelles du secteur de la culture à près de 12 milliards de dollars. Pourtant, les mêmes intervenants admettent qu'il existe une très grande disparité de revenus au sein de la communauté des artistes et autres intervenants actifs dans ce domaine.
PC

Peu importe le maire élu, aucun parti n'obtiendra de majorité absolue au conseil municipal de Montréal - Paul Cliche

À une semaine des élections municipales, on peut prévoir avec une quasi certitude qu'aucun des partis en lice n'obtiendra une majorité des sièges au conseil municipal de Montréal. Une analyse des forces en présence permet de constater en effet que ni Équipe Coderre pour Montréal, ni Projet Montréal-Équipe Bergeron et encore moins Coalition Montréal-Marcel Côté ne pourront faire élire les 33 conseillers que requiert une majorité absolue à l'Hôtel de ville.
PC

Entre Kid Kodak, la saveur du jour, le gestionnaire et le visionnaire: pour qui voter à Montréal? - Yanick Barrette

Les élections municipales arrivent à grands pas et Montréal doit se trouver un nouveau maire. Pour qui voter ? Le populiste, l'économiste, l'urbaniste ou la saveur du jour ? Voilà en effet tout un dilemme pour les Montréalais. Cela dit, avec pour objectif d'éclairer un peu mieux les citoyens de notre métropole, je présenterai les grands enjeux pour Montréal, ainsi que la position et les idées de chaque candidat sur ces sujets variés.
Radio-Canada

Déneigement: pourquoi payons-nous si cher? - Michael Simkin

Mon équipe et moi-même avons pris la parole récemment pour dénoncer les termes désavantageux du nouveau contrat de déneigement dans Côte-des-Neiges--Notre-Dame-de-Grâce. Ce contrat de plus de 24 M$, en hausse de 22 %, n'a fait l'objet que de deux soumissions. Le contrat a donc été attribué à la même entreprise qui l'avait emporté précédemment, CMS Entrepreneurs Généraux.
Radio-Canada

Mairie de Montréal : choisir entre l'oncle, le beau-frère et la cousine - Sophie Bérubé

Idéalement, ça nous prendrait Coderre (le beau-frère éloquent) pour parler au monde, Côté (l'oncle riche) pour prendre des décisions, Joly (la petite cousine vaillante) pour les mettre en action, Bergeron (l'oncle environnementaliste) pour protéger la beauté de la ville, Brûlé (le beau-frère comique) pour quelques idées folles, sans oublier Tulasne (la cousine granola) pour défendre nos animaux.