ÉLECTION QUÉBEC

PC

La proportionnelle n'est pas une «fausse bonne idée»

Le Québec aurait tout intérêt à être dirigé par un gouvernement issu d'un mode de scrutin proportionnel. L'histoire prouve que la proportionnelle favorise la conciliation entre les partis puisqu'ils doivent s'entendre entre eux. Ainsi cessent les débats où les partis s'affrontent de façon stérile.
Montage

Le dernier droit - Richard Perron, président du SPQG

Le SPGQ n'a rien contre la remise en question des fonctions de l'État. C'est un exercice normal et sain. Cependant, il semble que cette remise en question ne va jamais au fond des choses: même une fois établie qu'une fonction de l'État doit demeurer, est-ce que l'on s'assure que l'argent des contribuables nécessaire à son maintien est bien géré?