Election Presidentielle Americaine

Une victoire de courte durée

Rafael Jacob | Publication 01.01.2013
Rafael Jacob

2012-01-22-surlaroutedelamaisonb.jpgÀ une semaine de l'élection présidentielle américaine, la fébrilité se fait sentir des deux côtés adversaires. Et pour cause : les intentions de vote laissent présager des résultats serrés. En fait, si ces intentions actuelles devaient se matérialiser mardi prochain, l'élection serait plus que serrée : elle serait historique. On pourrait en effet assister à un phénomène d'une extrême rareté dans l'histoire des États-Unis : une victoire d'un candidat n'ayant pas obtenu le plus grand nombre de votes.

Qui lancera la première réplique cinglante?

Le HuffPost | Le HuffPost | Publication 01.12.2012

ÉLECTIONS AMÉRICAINES - Avant le premier débat présidentiel mercredi, l'équipe de campagne de Barack Obama a rejeté l'idée que le président la...

Wisconsin : le sens d'une amère défaite pour les démocrates

Pierre Martin | Publication 11.08.2012
Pierre Martin

Il faut dire les choses comme elles sont : la victoire du gouverneur républicain Scott Walker au Wisconsin est une amère défaite pour les démocrates et pour la gauche. La défaite ne devrait pas être fatale aux chances de réélection de Barack Obama en novembre, mais elle montre un affaiblissement important des bases d'appui du Parti démocrate dans certains États.

Le train de Mitt Romney peut enfin quitter la gare

David Boudeweel-Lefebvre | Publication 08.06.2012
David Boudeweel-Lefebvre

À l'issue de sa triple victoire lors des élections primaires de mardi dernier, Mitt Romney est désormais de facto le candidat républicain à l'élection présidentielle américaine de novembre prochain. En l'emportant au Maryland, à Washington D.C. et, surtout, au Wisconsin, l'ancien gouverneur du Massachusetts a littéralement largué ses adversaires dans son sillage. Il est officiellement passé du statut de grand meneur à celui de l'inévitable nominé.

Des élections asymétriques

Rafael Jacob | Publication 08.04.2012
Rafael Jacob

Les forces actuellement affichées par les aspirants républicains dans les primaires ne seront pas nécessairement celles dont ils auront besoin lors de l'élection générale.

La dégénérescence du parti républicain

Louis Balthazar | Publication 08.04.2012
Louis Balthazar

Il faut remonter à 1964 pour identifier les premiers signes de la décrépitude du parti républicain.

Les dessous de cette photo qui a fait le tour du monde

Le HuffPost | Le HuffPost | Publication 26.02.2013

TWITTER - C'est la photo la plus retweetée dans l'histoire de Twitter. Quelques instants après l'annonce de la victoire de Barack Obama à la prési...