Dette Québec

Getty

Le Québec en faillite? Vraiment? - Frédéric Gamache

L'avenir est beaucoup plus clair que certains veulent bien le dépeindre. Nous sommes dans une position enviable, comme société, pour les décennies à venir. Reste à faire ce virage, à exploiter correctement et efficacement nos ressources pour nous amener vers une prospérité axée sur l'avenir et non la prochaine élection.
Getty

Avoir les moyens de ses ambitions

La dette du Québec, c'est le problème auquel seront confrontés les politiciens de demain qu'ils soient souverainistes, fédéralistes, de gauche, de droite, libéraux ou conservateurs pour une raison toute simple: les nouvelles dépenses gouvernementales ne peuvent passer indéfiniment par l'endettement.
CP

Tort sur la hausse, mais pas le laissez-faire

Avec la probabilité d'une élection provinciale imminente, il y aura des débats et des décisions d'importance capitale et si la population peut s'intéresser avec autant de vigueur aux enjeux beaucoup plus graves, ce sera bénéfique pour tous. Cela dit, je crois que le mouvement de protestation des étudiants devrait plutôt être dirigé vers quelque chose de réellement inquiétant pour l'avenir, par exemple notre dette record qui va coûter bien plus cher aux étudiants que la hausse elle-même.
CP

Une dette du Québec à 245 milliards de dollars est-elle inquiétante?

Cet après-midi, le ministre des Finances Raymond Bachand se présentera devant les médias pour le dévoilement de son budget. Chaussé de souliers neufs, une incontournable tradition relative à cet exercice, il nous dira que le Québec s'en tire bien et que son gouvernement fait un travail d'une remarquable efficacité. Au-delà de l'enrobage politique du budget, il faut porter une attention particulière aux chiffres. Et un chiffre pèse particulièrement lourd : la dette du secteur public,qui regroupe l'ensemble des obligations financières du gouvernement.
CP

Remboursez la dette

QUÉBEC - La Coalition avenir Québec (CAQ) demande au ministre des Finances, Raymond Bachand, d'épargner aux contribuables toute hausse d'impôts, de tarifs et de taxes.En revanche, le gouvernement Char...