DETTE GRECQUE

AP

La destruction de la monnaie

La Grèce a le choix de procéder à une saignée à l'ancienne ou de se confier à la coopération de la zone euro. Dans tous les cas, la destruction de la monnaie, si elle n'est pas interrompue, détruira la société.
ARIS MESSINIS via Getty Images

L'Argentine montre à la Grèce qu'il y a une vie après le défaut de paiement

En Argentine, le chômage des jeunes a atteint des proportions endémiques pendant plusieurs années. Le manque d'opportunités a anéanti la motivation et gâché le talent de millions de jeunes gens. Il en va de même en Grèce, où le taux de chômage des jeunes avoisine 50%. Les défauts de paiement sont difficiles, mais l'austérité l'est encore davantage. La bonne nouvelle pour la Grèce, c'est que, comme l'a montré l'Argentine, il y a une vie après la dette et le défaut de paiement.