DANGERS GAZ DE SCHISTE

Getty Images

Gaz de schiste: trois études sonnent l'alarme

L'exploitation des gaz de schiste n'en finit plus d'occuper le paysage médiatique. La controverse trouve son origine non seulement dans le secret entourant la nature des substances chimiques utilisées par les entreprises gazières, mais aussi du fait que ces dernières rejettent le principe de précaution. Elles requièrent plutôt la preuve, hors de doute, d'un lien entre la contamination de l'environnement et l'extraction du gaz de schiste. Trois études américaines récentes tentent de faire le point sur les impacts de cette industrie naissante sur la qualité de l'environnement et la santé des populations voisines.
AP

Dommages collatéraux

Au Québec, nous avons 31 puits «modernes» de gaz de schiste, dont ceux de Leclercville et de La Présentation qui ont - ou ont eu - des fuites préoccupantes. Il ne s'agit pas d'un grand nombre, mais admettons que, statistiquement, cela soit significatif. Nous dirions alors que plus de 6 % des puits forés au Québec ont de sérieux problèmes.
Alamy

Mes réponses à Denis Campeau

Je suis vraiment heureux que vous ayez lu mes blogues et que, même quelqu'un qui ne soit pas en faveur du développement les trouve encore parfois divertissants. J'apprécie votre réponse à un de mes plus récents blogues. J'ai d'ailleurs fait quelques clarifications ci-dessous.
AP

Déjà vu, une fois encore

Je croyais vraiment que le débat sur l'exploitation locale du gaz naturel au Québec avait évolué au-delà de l'hystérie de la cascade de disponibilité. Les gens autour de moi me disent optimiste, et je dois dire que l'article publié la semaine dernière dans La Presse leur a donné raison...