Crise Financière

Getty

Les trois soleils noirs de l'économie mondiale

Au total, l'économie mondiale retrouve sa course vers le progrès, mais sa trajectoire demeure perturbée par un système de trois étoiles. Ces «soleils noirs» sont les points d'accumulation des risques: la déflation, les inégalités et les dérèglements de la mondialisation.

L'AQSI: une opportunité pour un monde solidaire et durable

Deux dates charnières sont importantes pour comprendre les tendances de fond qui animent cette recomposition du monde. 2008, date du début de la crise financière et économique qui frappe désormais au cœur du monde industrialisé, et 2011 qui a vu cette crise économique et financière se doubler d'une crise sociale et politique
PA

Se bricoler un nouveau monde

Depuis le début de la crise, en 2008, de nombreux ouvrages en ont analysé les tenants et les aboutissants. Ont suivi, plus récemment, des réflexions sur la sortie de crise - à la fois sur l'urgence de transformer notre système économique (et social, et politique - voire moral) et sur les manières d'y arriver. Ce qui frappe l'esprit, dans plusieurs cas, c'est l'insistance de nombreux auteurs sur la nécessité de mettre de l'avant des réformes à petite échelle autant qu'au niveau macroscopique.
Shutterstock

Dissonance cognitive néolibérale

Comment se fait-il que l'idéologie néolibérale demeure aussi forte - sinon plus - après la grande récession que nous connaissons depuis 2008, alors qu'il semble évident que ce sont les politiques économiques qui s'en inspirent qui l'a causée?
AFP

Une taxe sur les transactions financières est-elle utopique?

Le Royaume-Uni considère le projet comme une aimable plaisanterie. Les États-Unis ne veulent pas en entendre parler et le Canada s'y oppose. Mais la France, l'Allemagne et le Brésil s'accrochent afin de faire accepter par leurs homologues de l'ONU l'idée d'une taxation "universelle" sur les transactions financières dont le produit permettrait d'aider au développement de pays pauvres.
AP

Crise financière? Achetons des armes!

STOCKHOLM - La crise financière internationale a affecté les dépenses militaires aux États-Unis et en Europe l'an dernier, tandis que la Russie et la Chine ont continué d'augmenter leurs dépenses en a...