CORAN

Tobias Schwarz / Reuters

Djihadisme et islamisme, un lien organique

On tend à abandonner la présentation des djihadistes comme des brutes incultes droguées au captagon, totalement ignorantes du Coran, qui joueraient à la Guerre Sainte comme d'autres aux jeux vidéo. Il y a sans doute semblables figures parmi les hommes de main, mais leurs dirigeants, leurs cadres et une bonne partie de leurs troupes accomplissent une lecture sélective, partiale, mais articulée des textes de la tradition islamique.